Salomon Sense 3 Ultra

Salomon Sense 3 Ultra

Nous vous avions présenté ce troisième modèle de la Salomon Sense Ultra lors d’un article sur la chaussure des champions dans le numéro 44 de Runner’s World. Kilian Jornet est l’emblème du naturel en trail et sa chaussure n’échappe pas à la règle. La Sense 3 Ultra est une chaussure sans superflu. La semelle à faible drop (4mm) et son chausson fin mais efficace vous apporte fluidité et légèreté. Le laçage rapide (QuickLace) et son mesh ultra respirant permettent d’agrémenter les performances de cette Salomon.

Notre avis : En terme de foulée naturelle en trail, nous sommes complètement convaincus par la Salomon Sense 3 Ultra. Le chausson est tellement précis que la chaussure peut se porter sans chaussettes et sans tirer les lacets. Pour les trails courts et roulants elle est une pure merveille qui donne envie d’envoyer encore et encore. Quand la distance et le dénivelé augmentent, il faudra posséder une excellente technique pour ne pas risquer la blessure de fatigue. La boue sera son ennemi mais tout autre terrain sera une occasion de plus de manger du sentier, un vrai bonheur.

Poids : 220g (43H), Prix : 170€, Drop : 4mm.

Brooks Pure Grit 2

Brooks Pure Grit 2

Brooks propose un modèle très intéressant pour les amoureux du naturel en trail avec cette Pure Grit. La chaussure possède un drop de 4mm et un chausson très confortable. A l’avant un renfort permet d’augmenter la rigidité et de protéger les chocs, à l’arrière le talon est également maintenu grâce à un petit renfort. La languette est fixée d’un côté et une bande élastique vient renforcer le travail de maintien du pied au niveau de l’empeigne. Le mesh en microfibre évacue rapidement la transpiration.

Notre avis : Cette Brooks Pure Grit marque de suite par son confort exceptionnel, surtout pour les pieds fins. On est parfaitement maintenu par l’empeigne et la semelle intérieure offre un moelleux intéressant. En course, la chaussure offre une réelle légèreté et un dynamisme appréciable. Elle passe très bien sur des passages techniques ! Il faudra éviter les bains de boue, mais tous les autres terrains sont propices pour laisser cette Brooks s’exprimer. Elle est la chaussure idéale pour passer progressivement à une foulée naturelle sur trail.

Poids : 273g (42H), Prix : 120€, Drop : 4mm.

Merrell All Out Rush

 

Merrell All Out Rush

On retrouve Merrell dans cette thématique « courir naturel » qui lui va si bien. La Allout Rush est la petite dernière de la famille trail de la marque. Elle se caractérise par son drop de 6mm et son design relativement sobre. Elle se distingue par une grande souplesse, son poids et l’assise plantaire que son chaussant procure.

L’avis de Guillaume : Sa semelle extérieure Vibram m’a totalement séduit, cette dernière évacue la boue et garantie une adhérence digne de ce nom. Les crampons sont à hauteur idéale, pas de glissade sur les rochers et une très bonne stabilité. C’est en sortie longue qu’elle marque peut-être le plus de points. La Allout Rush est très dynamique et incite à la relance malgré la fatigue liée au kilomètres, l’amorti est quant à lui très bon et le pare-pierres vous protègera de tous les petits accros. Vous l’aurez compris, c’est la chaussure idéale pour une transition rapide vers une foulée plus naturelle sur vos sentiers préférés.

Poids : 283g (42H), Prix : 120€, Drop : 6mm.

The North Face Ultra Trail

 

The North Face Ultra Trail

Fort de son succès de l’UTMB™, The North Face propose une chaussure naturelle. La Ultra Trail est une chaussure pour foulée naturelle où la technologie CRADLE™ GUIDE permet au pied de trouver sa place. L’Air Mesh est conçu sans couture afin d’apporter une respiration efficace à la chaussure. Elle propose un drop de 8mm et une semelle extérieure Vibram pour une accroche maximum

Notre avis : Malgré un drop « élevé », on a l’impression de se sentir bien à plat dans cette Ultra Trail. Le pied trouve tout de suite son positionnement et le mesh enveloppe parfaitement l’ensemble tout en se faisant oublier. Aux premières foulées, tout se passe naturellement, même si la semelle présente une certaine rigidité et est avare en dynamisme, tout est dans le travail du pied. La semelle Vibram est très efficace et les petits crampons à l’avant du pied accentuent la traction en montée. Comme toutes les chaussures de la gamme, la boue est l’ennemi à éviter à tout prix ! Attention aussi aux pierres, la protection de l’avant de la chaussure étant très réduite.

Poids : 246 (42,5H), Prix : 130€, Drop : 8mm.

Nike Zoom Terra Kiger

 

Nike n’est pas très présent en trail. Curieusement, c’est avec un modèle très typé courir naturel que la marque au Swoosh® fête son retour : un chaussant construit sur la base de celui de la gamme Free qui s’adapte parfaitement au pied et à ses mouvements, un drop de 4 mm et beaucoup de légèreté, pour une chaussure particulièrement agressive au bon sens du terme.

L’avis de Fred : Cette Zoom Terra Kiger est surprenante. La tige est très basse, très proche du pied au point de sentir le tissu aux pliures. Elle possède un chaussant sans contrainte, en témoignent la coque arrondie du talon et la languette intégrée totalement sur une des faces du mesh. Le maintien s’en ressent un peu. Le dynamisme est exceptionnel avec une stabilité avant et une traction de la semelle qui favorisent l’efficacité des prises d’appui sur l’avant, une bête de course qui se joue de toutes les surfaces, y compris de la boue et de la route. A réserver cependant aux coureurs ayant déjà l’habitude d’une foulée dynamique sur l’avant car l’arrière est peu amorti et peu large.

Poids : 244 g (42 H)  – Prix : 140 € – Drop : 4 mm.

Saucony Peregrine 4.0

 

Saucony Peregrine 4.0

Cette quatrième version de la Peregrine reprend les éléments qui ont fait le succès de ses aînées : drop de 4 mm, confort de chaussant, Flex-Film™ pour un maintien parfait sans ajout de poids, accroche et polyvalence. Et si ses ancêtres souffraient d’une trop grande rigidité de la semelle, l’utilisation de la maille de nylon pour la plaque corrige ce que les puristes du Courir Naturel considéraient comme un défaut.

L’avis de Fred : Le confort de chaussant est le premier point fort de la chaussure, malgré une faible largeur de la toebox. L’accroche de la semelle extérieure, grâce à ses crampons multidirectionnels n’est jamais prise en défaut, sur le sec comme sur le mouillé et quelle que soit la nature du sol. La Peregrine 4.0 a nettement gagné en souplesse par rapport aux versions précédentes, tout en ne perdant ni protection ni amorti dans l’affaire. Elle se joue tout autant des sentiers en sous-bois que des chemins de montagne et même des portions routières. Une chaussure idéale pour les trailers légers à la recherche d’une chaussure efficace et multitâche.

Poids : 260 g (42,5H), Prix : 120 €, Drop : 4mm.

Skechers GoBionic Trail

Skechers GoBionic Trail

 

Cette GoBionic a tout pour plaire : semelle Resagrip pour assurer durabilité et flexibilité avec un dessin multidirectionnel pour une meilleure adhérence. Le Strechmesh est adapté à toutes les conditions climatiques et respirant. La technologie Mstrike favorise une foulée médio-pied. La semelle intérieure peut se retirer pour passer d’un drop de 4mm à 0mm, composée en Ortholite, elle est très respirante et anti-microbienne.
L’avis de Julie : Le chausson est très confortable, le déroulé du pied est agréable. Effectivement, la chaussure favorise une foulée avant/médio-pied. Le faible drop doit cependant faire l’objet d’une acclimatation pour les coureurs non habitués. Cette chaussure présente un pied un peu plus large que la moyenne. D’un point de vue tout terrain la respirabilité est excellente. Attention à l’accroche assez fragile mais la semelle n’a pas tendance à garder trop de terre dans les crampons, ce qui est positif. Le manque d’accroche est moins sensible en montée où la traction est efficace. Une bonne chaussure pour trails courts et roulants.

Poids : 173 g (37,5 F), Prix : 80€, Drop : de 0 à 4mm