Quelle chaussure pour la boue? Suivez le guide Runner's World!

La Sportiva C-Lite 2.0

La Sportiva est une marque bien connue des amoureux de la montagne, un peu moins des coureurs. Et pourtant la marque propose de très bons produits en ce qui concerne les trails un peu exigeants ou le skyrunning. Parmi ces produits on peut noter La C-Lite 2.0, une chaussure pour la boue très technique. Elle marie parfaitement légèreté, dynamisme et accroche. Elle possède un Stabilizer au niveau de la semelle intermédiaire qui lui permet d’assurer la stabilité du pied. La tige est taillée d’une seule pièce pour augmenter le confort tout en privilégiant la légèreté. Le matériau qui la protège de la boue et de l’eau est aussi anti-abrasif. Il est possible d’ajouter des clous At Grip à la semelle si la boue est vraiment très présente sur le parcours ou sur de la neige.

Notre avis : Sur le terrain La Sportiva montre incontestablement son amour pour la montagne et la boue. Elle accroche bien, même très bien. Au niveau stabilité elle assure. Le confort est réel et la tige fabriquée d’une seule pièce joue très bien son rôle. Elle est légère et dynamique, un vrai régal dans les montées. Là où elle montrera ses limites, ce sera sur des parties plus roulantes avec des terrains plus techniques ou plus durs. Elle est faite pour la boue et çà se sent.

Poids : 290g (42,5) – Prix : 110€

Salomon S-Lab Fellcross 2

Voici venir la guerrière de chez Salomon, la chaussure pour la boue par excellence. On retrouve traditionnellement une semelle Contagrip® pour une accroche à toute épreuve. Le poids est une hérésie tant il est petit. La membrane imperméable permet de garder le pied au sec. Le laçage QuickLace™ de chez Salomon permet de ne rien laisser trainer une fois la chaussure lacée.

Notre avis : Aucun terrain boueux de trail ne pourra résister à cette Salomon S-Lab Fellcross. Elle est faite pour çà! Elle impressionne par son poids extrêmement petit. Sur terrain gras çà accroche vraiment très fort, que ce soit en montée ou en descente. Par temps pluvieux on conserve les pieds au sec grâce à la membrane. Comme toutes spartiates elle minimalise un petit peu le confort, notamment au niveau de l’avant-pied, où la toebox est légèrement étroite, pensez à prendre une pointure en plus. Le pare-pierres est, cependant, d’une efficacité redoutable.

Poids : 160g (42 2/3) – Prix : 170€

Puma Faas 500 TR GTX

Il s’agit ici de la chaussure pour la boue de chez Puma. Version GTX de la Puma Faas 500 TR, elle associe une membrane Gore-Tex à la technologie StormCell de chez Puma pour une protection totale contre l’humidité. La languette est cousue afin d’éviter aux projections de boue ou de cailloux de pénétrer dans la chaussure. La semelle Puma Faas offre un amorti appréciable pour un poids réduit. Le drop de cette chaussure pour la boue est de 4mm.

Notre avis : Niveau confort, il s’agit d’un véritable chausson, elle est extrêmement confortable. Elle reste dynamique malgré un certain surpoids et offre un déroulé très naturel du pied. Le pied trouve sa place et est bien maintenu. Le pare-pierres est convenable. En course, on prend rapidement confiance et on peut se lâcher aisément. Ses crampons assurent une bonne tenue même sur terrain gras, même si elle n’offrira peut être pas la même tenue qu’une Fellcross par exemple. Malgré tout avec sa membrane Gore-Tex elle est idéale pour partir dans le mauvais temps à l’assaut des sentiers.

Poids : 360g (42,5H) – Prix : 130€

Adidas XT4

Adidas XT4

Cette Adidas à la base faite pour la compétition est une vraie chaussure pour la boue. Sur des terrains polyvalents elle peut parfois se montrer limitée et un peu rigide, alors que sur la boue sa semelle Continental à gros crampons sait y faire. Elle est aussi ultralégère et possède un prix très compétitif.

Notre avis : Cette XT4 sait transformer son point faible sur des terrains rocailleux en atout majeur dans la boue. Elle allie légèreté, accroche et dynamisme. Ses gros crampons lui confèrent une tenue de route irréprochable. Sa position haute, si gênante dans les cailloux, lui permet ici de s’en sortir parfaitement. De plus, elle possède un dynamisme vraiment intéressant. Le gros point noir, est l’absence de membrane imperméable qui laisse la chaussure livrée à elle-même en cas de terrain humide…dommage.

Poids : 280g (42 2/3) – Prix : 100€

Dynafit MS Feline GTX

On termine ce petit guide avec notre petit coup de coeur. Version Gore-Tex du modèle phare de Dynafit, la Feline Superlight, cette MS Feline GTX possède des crampons spécifiques pour terrain humide ou pour de la boue. Elle possède un pare-pierres hors-normes qui protégera votre pied contre tous les chocs. La semelle est composée de trois matières à duretés différentes pour répondre à toutes les sollicitations du pied et du terrain.

Notre avis : Cette Dynafit possède tout ce que nous recherchons dans une chaussure pour la boue : légèreté, dynamisme, accroche, stabilité, confort. Le pied est confortablement installé. Niveau accroche il n’y a rien à dire, la boue est son élément. Le débourrage se fait sans problème. La chaussure est dynamique et peut s’exporter sur des terrains plus durs (attention à ne pas trop en abuser, elle est avant tout faite pour les terrains gras). Si l’on doit lui trouver un bémol on s’attardera sur le trou dans la languette qui sert à l’ajuster. Quelle idée de faire un trou dans une chaussure en Gore-Tex? L’eau et la boue peuvent avoir tendance à s’y engouffrer…dommage…

Poids : 315g (42) – Prix : 155€