Nous avions, depuis quelques semaines, été intrigués par un nouveau produit : la Flip Belt. Cette ceinture, composée de plusieurs ouvertures, se propose de transporter vos objets tels que Smartphone, baladeur, gels, barres de céréales, clés, etc… Sans aucun zip, juste en la retournant, la ceinture permet de ne rien laisser échapper pendant un run. Curieux, nous avons voulu la tester.

Une structure simple

Composé d’un tissu élastique antibactérien, la ceinture possède une structure tubulaire. Des ouverture placées tout le long de la ceinture permettent d’y insérer des objets. Une petite pince en plastique permet d’accrocher des clés à l’intérieur, pour plus de sécurité. Le tissu élastique permet d’introduire la main facilement à travers les différentes ouvertures. Une fois que les objets sont insérés dans la ceinture, il suffit alors de la retourner (d’où le nom de Flip Belt : la ceinture qui se retourne) pour que les ouvertures se situent contre votre corps et soient ainsi condamnées. Malin !

Une ceinture agréable à porter

La Flip Belt est douce et agréable au toucher. Elle s’enfile facilement par les pieds et vient se poser en douceur au niveau de la taille. Une fois les objets insérés et la ceinture retournée, elle ne comprime pas, ne gène pas le mouvement, elle se fait très vite oublier. Aucun frottement n’est à signaler même après des heures d’efforts. Aucun ballotement ne vient troubler la foulée du coureur.

Un système très pratique

Que ce soit sur un run domestique ou sur une course longue, comme un marathon ou un trail, nous avons souvent besoin de transporter avec soit des objets, tels que des clés, des gels, des barres et parfois son téléphone qui fait partie, bien souvent, du matériel obligatoire. Dans l’ensemble des objets cités ci-dessus, deux ont particulièrement tendance à nous agacer.

  • Les clés, avec leur perpétuel tintement, peuvent vite devenir une gêne pour le coureur. Ici, la ceinture contient parfaitement les objets et les empêchent de se balader. Impossible donc pour nos clés de tinter à chaque foulée.
  • Le Smartphone. Avec l’évolution de la technologie, ils sont équipés de plus en plus grands écrans et deviennent impossibles à caser dans des poches traditionnelles et même, dans certaines poches pectorales des sacs de trail. Ici, aucun souci, la ceinture est parfaitement élastique et permet donc d’y insérer les plus grands modèles de Smartphone (nous avons testé avec un Sony Xperia Z3).

On récupère également très vite les objets en y insérant complètement la main et on évite ainsi de s’énerver sur sa poche pour réussir à sortir un gel ou une barre par exemple.

Pour la suite ?

À l’issue de notre test, nous avions quand même deux petits regrets.

  • La ceinture n’est pas étanche et peut même s’alourdir rapidement si le coureur a tendance à transpirer de trop.
  • Elle pourrait dédoubler ses fonctions si elle proposait également des fixations pour un dossard.

Mais les responsables de la marque nous ont confié que ces innovations étaient dans les tuyaux.

En conclusion

La Flip Belt apporte enfin une vraie solution de portage léger pour des objets de tailles petites à moyenne. Elle est agréable à porter et se fait vite oublier. Elle fonctionne très bien et ne laisse échapper aucun objet quelque soit la vitesse. C’est un « must have » pour n’importe quel coureur.

Ceinture Flip Belt : 29 €

flipbelt.fr

4 Commentaires

  1. Bonjour, une petite préconisation concernant la ceinture flip belt, un petit endroit pour mettre une gourde de chez Salomon souple de 10 ou 50 mml ou Kalenji pour les runs de courtes durées ou en en cas
    Bien à vous
    William

  2. Merci pour le test.
    Bien vu les conseils à la fin, il y aura une partie de la ceinture étanche sur la version 2016.
    Pour l’attache dossard, on y réfléchit mais comme on retourne la ceinture. On va trouver la solution.
    Pour répondre à William, on peut y mettre une flasque salomon (jusque 250ml), un tube Duotonic. En fait on peut y mettre une mini bouteille d’eau de 25 cl, elle rentre, elle reste bien fixer car la ceinture est faite pour que ren ne bouge mais je le recommande pas. Sinon un bidon Simplehydration.fr de 65g et 38cl suffiira largement.
    Merci encore pour le test, ça fait plaisir qu’un tel magazine valide le concept de portage Flipbelt.
    Rendez vous au salon du running 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.