6 chaussures pour ultra trail !

Terminer un ultra est un exploit, un rêve pour certains, qui ne pourra s’accomplir sans le matériel adéquat. Les chaussures pour ultra trail doivent pouvoir vous accompagner sur de longues distances, de longues heures de courses, et des terrains aussi exigeants que variés. Nous vous proposons un tour d’horizon des modèles incontournables de cette année.

Mizuno Wave Mujin

Mizuno Wave Mujin

Mizuno fait peau neuve dans le trail en remplaçant l’intégralité de sa gamme. Cette Wave Mujin est donc la digne remplaçante de la Wave Cabrakan et se destine aux trails moyens à longs. Les nouveaux X Stud, crampons en croix, offre une accroche performante dans toutes les directions. Le système Midfoot X Groove permet une très grande souplesse même sur sol dur pour accentuer les sensations avec le terrain. On retrouve ici le fameux couple de Mizuno : le système Wave et la semelle intermédiaire U4iC qui vont permettre de répartir les chocs, assurer l’amorti tout en réduisant le poids de la semelle de 30%.

Notre avis : Cette nouvelle Mujin est, à notre avis, bien plus aboutie que le modèle qu’elle remplace, la Wave Cabrakan. Pour un modèle d’ultra trail elle reste légère et offre un bon compromis entre amorti et souplesse. Le travail apporté sur le système Wave dédié au trail lui permet également d’accroitre sa stabilité. Ces crampons en croix offre une bonne traction mais resteront un peu léger si le terrain devient un peu plus exigeant.

Les plus :

  • Son poids
  • Sa souplesse
  • Son amorti

Les moins :

  • Son accroche
  • Son manque de protections

Poids : 300g (42H), Prix : 135€

Quechua MT 500.3

Quechua MT 500.3

Nous vous la présentions le mois dernier dans notre dossier spécial débutants. On retrouve aujourd’hui cette Quechua MT 500.3. En effet, les qualités qui font d’elle une chaussure sure, stable et confortable, permettant ainsi d’aborder sereinement les premières sorties de trail, font également d’elle une chaussure performante lorsque les distances s’allongent outrageusement. C’est bien là où cette Quechua s’exprimera le mieux. Elle offre un amorti agréable pour les longues distances. La stabilité est assurée par sa pièce en plastique rigide X-Stab. Ses grands crampons de 4mm en sticky rubber offre une adhérence appréciable. Autre atout de cette Quechua MT 500.3 : son prix !

L’avis de Nico, 25 ans, 67kg : Cette Quechua MT 500.3 présente une adhérence efficace avec ses gros crampons et un maintien du pied performant avec un système à 360° qui donne un sentiment de sécurité lorsqu’on la porte. Au niveau pratique, le laçage avec un élastique est un réel gain de temps. Cependant, la chaussure « tape » un peu dans les descentes, l’amorti n’est pas optimal à l’avant et la protection du pied est assez légère. Malgré tout, avec un design flashy, la Quechua MT 500.3 reste une bonne surprise à ce prix-là.

Les plus :

  • Son adhérence
  • Son maintien
  • Son prix

Les moins :

  • Son amorti
  • Sa souplesse

Poids : 345g (43H), Prix : 79,95€

Hoka One Rapa Nui

Hoka One Rapa Nui

On ne peut clairement pas parler d’ultra sans parler de Hoka. Voici venir un autre OCNI (Objet Courant Non Identifié) : la Rapa Nui. On retrouve ici tout ce qui fait le succès de la marque, à savoir une semelle surdimensionnée (26mm au talon) pour offrir un maximum de confort et d’amorti, une stabilité impressionnante due à la géométrie de la semelle qui englobe parfaitement le pied, un drop très bas (5mm) pour une foulée plus naturelle et un grip dynamique pour assurer une accroche sur tous les terrains. N’oublions pas le poids (plume) qui tranche, comme toujours, avec l’impression visuelle de la chaussure.

L’avis de Guillaume, 28 ans, 57kg : Que ce soit en côte, sur plat ou en descente les sensations sont étonnantes et la légèreté du chaussant fait de cette Rapa Nui une vrai chaussure de compétition. Testé dans de multiples conditions, l’adhérence et les capacités de relance sont plus qu’intéressantes. Mais ce qui m’a le plus séduit dans cette chaussure reste l’impression de « bondir », en descente sa largeur se veut rassurante et permet les changements d’appuis rapides.

Les plus :

  • Son confort
  • Son amorti
  • Sa stabilité

Les moins :

  • Le manque de ressenti avec le sol
  • Son manque d’accroche sur terrain gras

Poids : 275g (42,5H), Prix : 140€

Asics Gel-Fuji Sensor 2

Asics Gel-Fuji Sensor 2

Difficile d’envisager une thématique chaussures pour ultra trail sans évoquer la Gel-Fuji Sensor 2. Cette Asics est le stéréotype même de la chaussure longues distances. On retrouve bien évidemment le système Gel de chez Asics pour l’amorti au talon. La semelle intermédiaire Solyte bi-densité se charge d’offrir une stabilité exemplaire alors que la flexibilité et la traction sont assurées par le Trail Sensor Système. Le laçage Discrete EyeStay ainsi que la languette chausson permettent d’accentuer le maintien. Les crampons AHAR+ offre une adhérence idéale sur tous les terrains.

L’avis de Pascal, 43 ans, 67 kg : Chaussure séduisante par son look, la Fuji Sensor 2 possède un chausson très confortable, une cheville très bien maintenue et le pied est très stable grâce à un laçage classique avec des œillets indépendants. L’amorti au talon est idéal pour des descentes rapides et une bonne absorption des chocs. Idéal pour du trail long avec terrains variés, difficiles et pour des coureurs recherchant confort et performances.

Les plus :

  • Son confort
  • Son amorti
  • Son maintien

Les moins :

  • Son poids
  • Son prix

Poids : 340g (42,5 H), Prix : 150€

Brooks Cascadia 9

Brooks Cascadia 9

Elle fait partie des classiques de l’ultra trail, la Brooks Cascadia 9 a tout pour plaire sur de longues distances. La semelle intermédiaire regroupe en un seul bloc les deux technologies Biomogo et ADN de chez Brooks pour assurer à la fois amorti et dynamisme personnalisés en fonction de la morphologie du coureur. Le système pivot travaille sous le pied pour assurer la stabilité et éviter les entorses. Une plaque de protection balistic rock shield sous l’avant pied offre un meilleur confort sur les pierres ou les racines. Le maintien à l’avant du pied est assuré par une empeigne à éléments thermocollés.

L’avis de Philippe, 42 ans, 68 kg : Avec ses couleurs flashy, la Cascadia 9 ne passe pas inaperçu sur les sentiers de randonnée vosgiens. Première impression: le confort. Le pied est bien protégé sur toute sa surface (semelle BioMoGo ADN). Le dynamisme n’est pas en reste avec une phase de propulsion finalement très réactive pour un modèle trail. Seul bémol, une accroche plutôt en restesur terrain humide.

Les plus :

  • Amorti
  • Dynamisme
  • Protection avant

Les moins:

  • Accroche en condition humide
  • Système de crampons à revoir

Poids : 332g (42,5 H), Prix : 140€

Saucony Xodus 5.0

Saucony Xodus 5.0

La version 5.0 de la désormais célèbre Saucony Xodus vient tout juste de faire son apparition dans nos rayons dédiés. La Xodus est la chaussure longue distance de chez Saucony. On retrouve sur cette cinquième version ce qui a fait le succès de la Xodus à savoir sa robustesse, sa stabilité et son grip impressionnant procuré par la semelle Vibram. Elle est également dotée d’un précieux pare-pierre et de range-lacet.

L’avis de Guillaume, 28 ans, 57 kg : Entre rocaille et chemins boueux, la Xodus 5.0 sait s’adapter pour rendre encore la course en montagne encore plus agréable et performante. L’accord entre dynamisme et amorti est de nouveau au rendez-vous. Stable et tout-terrain (renforts et pare pierre efficacement positionnés), cette Saucony procure également un très bon confort. Respirante et au poids tout à fait correct, elle saura satisfaire les traileurs en recherche de confort, d’amorti et de stabilité sur des courses longue distance.

Les plus :

  • Son amorti
  • Son accroche
  • Ses renforts

Les moins :

  • Un léger manque de dynamisme

Poids : 303g (42,5 H), Prix : 130€

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.