Voici comment transformer votre trajet pour le boulot en entraînement physique de triathlon. Attention, ne tentez pas ces exercices en pleine circulation, car c’est avant tout votre sécurité qui prime. Et, si vous le pouvez, prenez une douche une fois arrivé à votre bureau.

75587264961_brom__FR_SP23FY23_Static_Mixed_1x1_N/A_N/A_French

1 Jouez du dérailleur

N’hésitez pas à utiliser un petit braquet, petit plateau devant et gros pignon derrière, lorsque vous démarrez ou relancez. Une fois à votre rythme de croisière, tombez quelques dents derrière ou passez sur le gros plateau et anticipez le prochain arrêt en changeant de nouveau votre braquet. Les premiers mètres de chaque départ, ou relance, décollez les fesses de la selle et balancez légèrement le vélo de droite à gauche en vous aidant du guidon.

30721248240_brom__FR_SP23FY23_Static_Mixed_1x1_N/A_N/A_French

2 Changez de pédales

Une fois le vélo bien en main, investissez dans une paire de chaussures qui se fixent aux pédales au moyen d’une petite cale, afin de pouvoir pousser mais aussi tirer sur les pédales à chaque rotation. Cela vous évitera de pédaler avec les talons et les pieds en canard…

3 Apprenez à accélérer

Faites cet exercice : quand un feu rouge vous contraint à vous arrêter et casse ainsi votre rythme, voyez-le comme une nouvelle ligne de départ. Quand il passe au vert, donnez tout sur quelques dizaines de mètres, en accélérant très rapidement. Variante : tandis que vous avancez à votre allure normale, mettez-vous en danseuse et tentez un sprint pendant 10 à 20 secondes.

4 Travaillez vos cuisses

Montez de 1 ou 2 vitesses (petit pignon derrière) et réduisez ainsi votre cadence de pédalage. Enfoncez vos pointes de pied vers le sol dans le mouvement de pédalage en descente et enfoncez votre talon vers le sol dans la remontée. Variante : pédalez d’une seule jambe. Avancez avec un pied sur une pédale et l’autre dans le vide, changez de jambe toutes les 30 secondes.

75587264961_brom__FR_SP23FY23_Static_Mixed_1x1_N/A_N/A_French