Soigner votre tendinite au tendon d'Achille.

Le tendon d’Achille est l’extrémité des muscles postérieurs de votre jambe qui vient se fixer au niveau du talon. Il doit son nom au mythe Grec Achille, qui n’était vulnérable qu’au niveau du talon. Le tendon d’Achille intervient dans la flexion plantaire, c’est à dire dans l’action de tendre votre pied en pointe. Prolongeant les muscles du mollet il vient se fixer au niveau d’un os du talon que l’on appelle Calcanéum. En temps normal, le tendon d’Achille est capable de supporter d’énormes contraintes sans jamais provoquer de douleurs, mais quand la machine s’enraye, cela peut devenir un véritable calvaire.

Les causes des tendinites au tendon d’Achille

Plusieurs causes peuvent exister pour expliquer une tendinite au tendon d’Achille.

- Publicité -
  • Des tendons ou des mollets trop raides entraineront des tensions exagérées sur les insertions et donc, sur votre tendon. Ces tensions finiront à la longue par causer des douleurs aigues.
  • Une mauvaise hydratation ou une mauvaise alimentation peuvent être à l’origine de tendinopathies.
  • Il a été montré également que de nombreuses tendinites peuvent être expliquées par des problèmes dentaires.
  • Si le problème peut venir d’en haut (mollets), il peut également venir d’en bas. Un manque de souplesse au niveau de la voute plantaire, des pieds plats ou des pieds creux peuvent être à l’origine d’une tendinite du tendon d’Achille.

Quels sont les symptômes ?

En général, une tendinite évolue d’une manière assez caractéristique :

  • 1-    Une douleur apparaît au niveau du tendon d’Achille après une activité sportive mais disparaît assez rapidement après l’effort.
  • 2-    La douleur apparaît plus rapidement au début de l’entrainement lorsque le muscle est froid, puis disparaît avec l’effort et réapparait à la fin de l’entrainement
  • 3-    La douleur devient permanente empêchant toute forme d’activité sportive. Elle peut même devenir dérangeante au quotidien
  • 4-    Dans des cas extrêmes une tendinite peut évoluer en rupture totale du tendon.

Traitement d’une tendinite du tendon d’Achille

Comme pour toute tendinite, il est recommandé de stopper son activité le temps que la douleur disparaisse complètement. Pensez à mettre de la glace régulièrement. Il faudra ensuite essayer de palier à toutes les causes probables de votre tendinite.

Allez tout d’abord consulter un podologue avec vos chaussures. Elles peuvent, à elles seules, être la cause de votre tendinite. Si votre talon ne se trouve pas dans une position idéale au moment de votre foulée, vous risquez de continuer de vous blesser.

Pensez à vous étirer régulièrement. Evitez les étirements trop violents après l’effort. Mais pensez à vous étirer régulièrement dans la journée. Le matin au réveil et le soir avant de vous coucher, prenez 10 minutes pour étirer vos mollets et votre voute plantaire.

Hydratez vous correctement pendant l’effort. Nous vous rappelons qu’il est essentiel pour un sportif de boire jusqu’à 2 litres d’eau par jour et de rajouter 1 litre par heure d’effort. Surveillez également votre alimentation. Des excès entraineront forcément des problèmes.

Allez faire vérifier votre posture par un ostéopathe et faites vous faire un bilan dentaire. La mâchoire est un appareil complexe qui contient de nombreux muscles et récepteurs nerveux. Un déséquilibre à ce niveau pourra entrainer toutes sortes de dysfonctionnements en chaine.

- Publicité -