L’hallux valgus, couramment appelé « oignon », est plus qu’un petit bobo. Au-delà d’une évidente question esthétique (bien que l’esthétisme ne soit sans doute pas ce qui préoccupe le plus les coureurs quand ils pensent à leurs pieds), c’est un problème qui peut lourdement handicaper la course et obliger à passer par la case chirurgie.

En effet, l’oignon, qui est une déformation du premier métatarse, peut aussi bien gêner le chaussage que la foulée. L’origine du problème ? Une déviation du gros orteil vers l’extérieur du pied, qui oblige la tête du métatarse à former une proéminence. Cette proéminence peut évoluer et devenir inflammatoire, douloureuse au toucher. On parle alors de bursite. Dans tous les cas, le frottement de l’oignon contre la chaussure est extrêmement gênant, voire douloureux pendant la course. Plus fréquemment rencontré chez les femmes et certains types de pieds (les pronateurs), l’hallux valgus a un indiscutable caractère génétique, ce qui le rend difficile à éviter. Quand il est très prononcé, le seul moyen de s’en débarrasser est d’avoir recours à la chirurgie, dont l’objectif sera de remettre en place le métatarse. Cependant, il est préférable de consulter et d’adapter son comportement dès l’apparition des premières rougeurs ou d’une bosse, aussi petite soit-elle.

En traitement

Essayer de redresser la position du gros orteil peut soulager la douleur et réduire la progression de l’oignon. Avant une course, positionnez un séparateur d’orteils (vous en trouverez facilement en pharmacies ou parapharmacies) entre le premier et le deuxième orteil. Pour qu’il ne bouge pas vous pouvez bander le séparateur avec le gros orteil. Les deux exercices suivants favorisent la circulation sanguine dans la zone articulaire, ce qui peut limiter l’inflammation de l’oignon.

Adduction du gros orteil

Assis sur le sol, jambes tendues, ramenez le talon du pied présentant un hallux valgus près des fesses, les orteils vers le plafond. Étirez doucement le gros orteil vers l’extérieur (à l’opposé des autres orteils). Maintenez la position 1 à 2 secondes. Répétez une dizaine de fois. Si nécessaire, réalisez le même mouvement avec l’autre pied.

Extension des orteils


Dans la même position de départ que pour l’autre exercice, attrapez le gros orteil et étirez doucement les autres orteils vers le sol, puis pliez-les. Vous pouvez réaliser ce mouvement pour chaque orteil ou les quatre ensemble. Tenez la position 1 à 2 secondes et, si nécessaire, recommencez de l’autre côté.