Pronateur ou supinateur ? Faites le test !

Comment peut-on reconnaître les principales blessures au pied ?

Il existe des éléments assez simples pour reconnaître les 4 principales blessures du pied.

  • Tendinite d’Achille : la douleur se situe à l’arrière du talon, au niveau du tendon.
  • Aponévrosite plantaire (ou fasciite plantaire) : douleur qui devient de plus en plus vive au niveau du talon et qui irradie vers la voûte plantaire. La douleur survient lors des premiers pas (au lever).
  • Névralgie de Morton : douleurs à l’avant du pied, généralement entre les troisième et quatrième orteils et qui s’intensifient avec la marche.
  • Fracture de fatigue métatarsienne : douleur localisée au niveau des métatarses et qui s’accompagne généralement d’un œdème.

Les chaussures sont-elles souvent en cause en cas de blessure ?

Les chaussures entraînent énormément de blessures chez les sportifs quand elles ne sont pas bien adaptées au sport et à la surface. Si on prend l’exemple du foot, le besoin en chaussure sera différent si le gazon est synthétique ou naturel, car les amortis ne seront pas les mêmes. Pour les coureurs, c’est la même chose. Les chaussures de route sont différentes des chaussures de trail ! Par ailleurs, tout dépend de la pratique. Plus elle est intensive, plus on doit se spécialiser et avoir une chaussure parfaitement adaptée à la nature du terrain.Le deuxième point important, c’est qu’il faut choisir une chaussure adaptée à son pied. Très souvent, les coureurs s’orientent vers des chaussures pour pieds supinateurs ou pour pieds pronateurs.

Or, si on n’a pas fait un examen clinique complet, il est impossible de savoir exactement quel type de pied on a ; d’autant que des différences d’appui peuvent apparaître entre le statique et le dynamique, les pieds se positionnant différemment. Seul un podologue peut à l’issue d’un examen complet déterminer si le coureur a besoin d’une supination, de semelles ou autre. Or quand on a une mauvaise statique (un déséquilibre), l’ensemble des muscles travaille mal, d’où des douleurs à plus ou moins long terme (tendinite, lombalgie…).

Un excès de pronation ou de supination influe aussi sur les tendons, qui sont alors trop sollicités et augmentent encore le déséquilibre. Le problème, c’est que l’on voit ces sportifs trop tard, quand la chronicité de la douleur rend la pratique impossible ou presque. C’est dommage. D’autant que quand le pied se positionne mal, c’est l’ensemble de la foulée qui est lésée. D’où une perte de performance(en plus des douleurs). Par exemple, en cas de pied valgus (pronateur), il y a un excès d’amorti et le pied s’affaisse. C’est très mauvais pour le sprinteur ! Au contraire, si un muscle travaille dans sa marge physiologique, on est beaucoup plus performant.

Quels soins de pied les coureurs doivent-ils pratiquer ?

La notion de pédicurie dans le sport est très importante. On ne s’en rend pas toujours compte, malheureusement. Si vous courez un marathon avec des ongles trop longs, par exemple, ils vont taper dans la chaussure et finiront par bleuir. Il est donc important de se sentir à l’aise dans ses chaussures. Ce qu’il faut retenir en matière de soin du pied, c’est que dès qu’on sollicite un peu son pied, on crée du frottement, d’où une hyperkératose. Les soins vont viser à réduire la corne. En revanche, il faut bannir les râpes et les pierres ponces car, quand le frottement est excessif, la peau en réaction développe un cor, un durillon. Le seul bon geste, c’est l’hydratation, qu’il faut réaliser au quotidien et avec une crème adaptée. Tout le reste (gommage, bain de pieds…), c’est du confort, et c’est fonction de chacun. Quant à la pédicurie chez un professionnel, elle doit être régulière, mais là encore cela dépend des besoins de chacun, d’une fois par mois à tous les cinq ou six mois.

Notre expert

  • Mickaël Bregmestre
  • Podologue du Sport
  • 118 rue de l’Ouest, 75014 Paris
  • 01 45 39 22 27

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    j’ai l’habitude d’aller courir sur un terrain à proximité de mon bureau qui est équipé de gazon synthétique green eco concept montpellier. Quel type de chaussure est préférable? C’est vrai que lorsqu’il m’arrive de regarder un match de foot sur synthétique, j’ai l’impression que les footballeurs portent les mêmes types de chaussures…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.