Courir pour une association est de plus en plus fréquent. De nombreuses courses proposent de reverser une partie ou la totalité des frais d’inscriptions à une fondation investie dans la recherche médicale ou l’humanitaire. Un autre principe solidaire consiste à lever des fonds pour avoir le droit d’accéder à un dossard. Vous aussi vous souhaitez courir pour la bonne cause ? Voici 10 conseils pour devenir un coureur solidaire.

Advertisement

1. DÉMARREZ DE BONNE HEURE

La collecte de fonds prend parfois du temps. Si vous avez choisi une course où les levés de fonds sont anticipés soyez sûr de vous y mettre suffisamment à l’avance, plusieurs mois avant votre course. Un échéancier peut être utile.

Advertisement

2. CHOISISSEZ UNE ASSOCIATION QUI VOUS TIENT À CŒUR

Engagez-vous de préférence auprès d’une association dont l’action vous concerne directement (une maladie affectant l’un de vos proches, par exemple), ou qui véhicule une histoire personnelle.

3. TROUVEZ LA BONNE COURSE

Sortez de votre zone de confort : un premier marathon, un trail particulièrement difficile, une course à l’étranger…

4. SOYEZ ORIGINAL

Plus votre démarche sort de l’ordinaire, plus elle a de chances de retenir l’attention. Le déguisement est une valeur sûre.

5. CRÉEZ VOTRE PAGE INTERNET

Seule plateforme française de collecte en ligne, Alvarum vous permet de créer votre page personnalisée, que vous pouvez alimenter régulièrement à la manière d’un blog. Les dons y sont directement adressés à l’association choisie.

6. FAITES-LE SAVOIR

Partagez votre page de collecte sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) et par e-mail. Alertez vos proches, vos amis, vos collègues et relancez-les de temps en temps. La presse locale peut relayer les initiatives originales.

7. DEMANDEZ DE L’AIDE

La plupart des associations apportent conseils et outils matériels pour optimiser votre collecte. Demandez également aux personnes de votre entourage d’en parler autour d’elles.

8. MULTIPLIEZ LES INITIATIVES

Vendre des gâteaux faits maison au bureau ou à l’école, promener le chien du voisin en allant courir, emballer des cadeaux pendant la période des fêtes… Toutes les idées sont les bienvenues. N’hésitez pas à contacter les entreprises pour obtenir des lots.

9. NE BAISSEZ PAS LES BRAS

La course approche et vous n’avez pas encore atteint votre objectif de collecte ? Ne désespérez pas, les dons arrivent souvent à la dernière minute, voire après la course.

10. REMERCIEZ VOS DONATEURS

N’oubliez pas de remercier personnellement vos donateurs, en leur envoyant pourquoi pas une photo sur la ligne d’arrivée ou avec votre médaille. Ils sont susceptibles de vous aider à nouveau.