Le yoga, la bonne posture pour s’étirer

Après la course, bon nombre de coureurs négligent les étirements.

La pratique du yoga s’avère une solution efficace pour avoir une bonne maîtrise de son corps, acquérir une grande souplesse et surtout se protéger contre les blessures.

Beaucoup de coureurs ont une préférence pour l’Ashtanga yoga. C’est en fait celui qui a le plus de points communs avec la course à pied. Lors d’un cours, le yoga mobilise tous les muscles notamment les muscles stabilisateurs et renforce les articulations.

Il existe quelques points de rattachement entre le yoga et la course d’endurance : la patience pour acquérir une bonne condition et une technique de course idéale, la respiration régulière ainsi que quelques moments méditatifs, qui se manifestent pendant de longues courses et dans certaines conditions climatiques (courir dans le brouillard ou lorsqu’il neige). Même si on n’adhère pas à la philosophie du yoga, il offre un grand nombre d’exercices adaptés au coureur et qui peuvent être bénéfiques notamment au niveau du dos, des articulations du genou et du tendon d’Achille.