La cryothérapie : Runner’s World France l’a testé pour vous.

L’Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance (INSEP) est le repère de nombreux sportifs de très haut niveau français. C’est là-bas que nombre de nos médaillés olympiques s’entrainent et étudient. C’est aussi là-bas qu’est installé l’un des plus gros centres de santé pour sportifs. Au sein de ce centre, on retrouve une salle de cryothérapie à corps entier qui permet de favoriser la récupération du sportif, améliorer ses performances et prévenir les récidives de pathologies. Les blessures que l’on cherchera à cibler seront les pathologies musculaires et inflammatoires de l’appareil locomoteur.

Advertisement

La Cryothérapie, comment ça marche ?

Votre corps va subir un choc thermique (jusqu’à -110°C à l’extérieur) qui va faire diminuer fortement la température de votre peau (de 32°C à 10°C environ). Ce phénomène entrainera une vaso-constriction de vos tissus musculaires qui aidera à traiter certaines lésions. De plus, la respiration dans un milieu froid va entrainer la stimulation de certains récepteurs nerveux qui vont déclencher la production d’hormones qui agiront fortement sur la récupération.

Advertisement

Concrètement, la cryothérapie comment ça se passe ?

Vous devez tout d’abord subir un léger examen médical afin de vérifier que vous ne présentez aucune contre-indication (problèmes cardiaques, pulmonaires, blessures cutanées, etc…). Une fois cet examen validé, vous vous équipez d’un maillot de bain, de chaussettes, de gants et d’un bonnet, et vous pénétrez dans la triple chambre. Triple ? Oui car elle contient trois pièces chacune de températures différentes (-10°C, -60°C et -110°C). Le but est d’aller le plus rapidement possible à la dernière chambre afin de bénéficier d’un réel choc thermique. Là, vous restez 3 minutes à -110°C en marchant lentement. On vous passe de la musique et le médecin de l’INSEP vous parle calmement à l’aide de haut-parleurs. Vous êtes bien et la sensation de froid n’est pas si désagréable que çà. Au bout des trois minutes vous ressortez et retrouvez très rapidement votre température initiale.

Comment se sent-on après une séance de cryothérapie ?

Les jambes, après une séance de cryothérapie, ont tendance à s’alléger. Cependant pour traiter correctement des blessures, ou pour relâcher toutes les tensions liées à la pratique intensive du sport, il est conseillé de pratiquer une dizaine de séances (sur deux semaines) une fois tous les six mois.

Le centre de cryothérapie de l’INSEP est ouvert aux grand public. Il vous en coutera 330€ pour 10 séances. Un tarif, qui, finalement, n’est pas si excessif que çà !