1. Décrivez les circonstances qui entourent la douleur

Que faisiez-vous quand la douleur est arrivée ? Depuis combien de temps dure-t-elle ? Comment et quand est-elle survenue ? Une douleur, si elle résulte d’une blessure ou d’un entraînement trop poussé, ne sera pas la même.

2. Notez ce qui accentue ou ce qui calme la douleur

Est-elle plus vive en montant l’escalier par exemple (syndrome rotulien) ou en restant assis (syndrome du piriforme) ? Certaines positions sont caractéristiques de certaines pathologies.

3. Expliquez l’évolution de la douleur

La douleur est-elle constante depuis le début ? Est-elle pire ? S’est-elle diffusée ?

4. Dites ce que vous avez fait

Avez-vous diminué ou arrêté l’entraînement ? Avez-vous juste pris un antalgique et continué à courir ?

5. Racontez votre vie

Quel est votre passé ? Avez-vous déjà eu mal ? Avez-vous déjà eu des blessures ? Quel traitement avez-vous reçu ?

6. Amenez vos chaussures

La façon dont elles sont usées peut en apprendre beaucoup à votre médecin.

Pour aller mieux

Pour éviter les douleurs dans le bas du dos, les fessiers et l’arrière des cuisses, pensez à étirer régulièrement le muscle piriforme. Assis sur une chaise, posez la cheville droite sur le genou gauche et descendez lentement le buste. Tenez la position, puis recommencez de l’autre côté.