Rassurez-vous car les recherches menées par la Case Western Medical Center aux Etats-Unis infirment dorénavant cette hypothèse.

Courir avec bébé dans le ventre est donc tout à fait possible, mais prenez quelques précautions :

Tout d’abord, condition sine qua non, sachez écouter votre corps. Si vous vous sentez en forme, pas de souci. Démarrez votre course avec un état d’esprit positif tout en évitant un environnement chaud et humide. Comme la température augmente pendant l’exercice, la santé de votre enfant pourrait en souffrir sous les 30°C. Hydratez-vous constamment ! La boisson ralentira votre rythme cardiaque.

Julie Colliton, médecin généraliste, coureur et future maman, affirme que «la grossesse n’est pas le moment de battre des records. C’est le temps d’écouter son corps. Et mon corps me dit que la course à l’air frais élimine  mes nausées, et l’exercice régulier contribue à mon estime de soi.»

N’oubliez cependant jamais que vous êtes enceinte. N’ignorez pas les symptômes qui peuvent indiquer un quelconque problème. Si vous ne souhaitez plus courir au bout d’un certain temps, dites-vous que la marche rapide sera également un excellent exercice.