Chaque coureur a, malheureusement, connu un jour une blessure qui a dû le forcer à stopper sa préparation et à se rendre chez le kiné. Certains d’entre vous ont alors, peut être, pu utiliser ces drôles d’appareils électriques, avec des patchs, permettant de cibler une zone douloureuse et d’accélérer sa guérison. Ces appareils d’électrostimulation ont longtemps été utilisés par les spécialistes de la santé et du paramédical pour traiter certaines blessures. Aujourd’hui, de nombreux appareils existent et se destinent au grand public et notamment aux coureurs.

L’électrostimulation, comment ça marche ?

Il s’agit d’un sujet un peu complexe et technique que nous allons simplifier ici. L’électrostimulation ce sont des pulses électriques injectés par des électrodes à votre corps. Ces pulses, émis à la bonne fréquence, vont reproduire l’effet du système nerveux et donc forcer vos muscles à effectuer une action tout en restant vous-même inerte. En faisant varier la fréquence il est possible de modifier l’effet recherché (bien souvent entre « musculation » et « soin, récupération »).

L’électrostimulation est-elle réellement efficace ?

Les études scientifiques indépendantes, bien que moins élogieuses que certaines études proposées par les marques elles-mêmes, montrent que l’électrostimulation a de réels effets positifs sur notre corps. En matière de santé et de récupération la méthode est très efficace, il suffit de suivre le ou les programmes proposés. Bien souvent ces programmes s’appuient sur la capilarisation ou le retour veineux.

En ce qui concerne la musculation, pas de solution miracle. Si vous pensez vous muscler en restant assis dans votre canapé vous faites fausse route. Les études scientifiques sérieuses montrent que les effets de la musculation passive sont très réduits et que seuls les programmes utilisés de manière active apporteront un vrai plus.

Comment optimiser sa préparation physique avec l’électrostimulation ?

Par exemple vous pouvez choisir un programme, faire des flexions (ou demi squats) durant la contraction musculaire, puis faire des montées de genoux pendant le relâchement. Cette méthode permet de soulager le corps des contraintes des barres de musculation, tout en travaillant sur le muscle ciblé. On peut alors réellement identifier un muscle et éviter de surcharger d’autres groupes musculaires (on évite les blessures des muscles antagonistes ou périphériques). L’électrostimulation permet également de contracter l’ensemble des fibres du muscle et de travailler aussi bien les fibres rapides que les fibres lentes, chose que ne permet pas, en simultané, la musculation traditionnelle.

Quels appareils d’électrostimulation utiliser ?

Les appareils d’électrostimulation se multiplient sur le marché de la course à pied. Runner’s World France vous propose un test comparatif de 4 appareils ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.