Marcher à l’envers ou courir à l’envers peut booster votre système cardio-vasculaire mais cela permet surtout de travailler votre équilibre. Cela améliore aussi la proprioception de la cheville. Toutes ces qualités vont vous être utiles dans des courses comme les trails où on doit faire appel la stabilité du pied et de la cheville en permanence. Ces exercices en arrière sollicitent aussi le schéma corporel, c’est à dire la perception de son corps dans l’espace (comme un gymnaste). Là encore, ce sont dans des activités sur terrains variés que vous aurez besoin de faire appel à ses ressources et que vous pourrez les mobiliser au mieux.

- Publicité -