Les ampoules, ces petites poches de liquides dues au frottement continu de votre peau, sont de vraies plaies pour le coureur. Jean-Michel Samper, podologue du sport, (www.podologiedusport.fr), confie à Runner’s World France quelques conseils en cas d’ampoules.

L’ampoule s’est déchirée

  • Garder la peau qui assure quand même une protection.
  • Pratiquer une asepsie et appliquer un produit asséchant (type éosine).
  • Si pansement hydrocolloïdal, le laisser au moins quatre jours et stopper l’entraînement.

L’ampoule est crevée

  • Pratiquer une asepsie et appliquer un produit asséchant (type éosine).
  • Laisser sécher à l’air libre ou appliquer un pansement hydrocolloïdal que vous laisserez au moins quatre jours, stopper l’entraînement le temps de la cicatrisation.

L’ampoule n’est pas percée

  • Pratiquer un nettoyage avec une aiguille et une seringue, ponctionner l’ampoule et y réinjecter le produit asséchant pour la regonfler, puis retirer ce produit asséchant.
  • Protéger avec un pansement sec (suffisamment grand) et arrêter l’entraînement 2-3 jours.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.