regime-paleo
© Olivier Degorce

Le régime paléo est basé sur les aliments que consommaient les hommes à l’ère du paléolithique (-2,5 millions d’années à 10 000 av. J.-C.), c’est à dire les fruits mûrs, les plantes, les noix et des sources de protéines variées. Pour les adeptes du régime paléo, la consommation à l’ère Néolithique des céréales, des produits laitiers et du sucre coïncide avec l’apparition des premières maladies et des carences. Dans un régime paléo il faut proscrire au maximum les produits industriels, les produits laitiers et céréaliers tout comme le sucre issu de la betterave ou des cannes à sucre. Les repas d’un régime paléo sont composés d’une grande variété de légumes crus et cuits accompagnés  d’une source de protéine, qui peut venir d’une viande maigre, d’un poisson, d’un crustacé ou des oeufs. Une alimentation de ce type sur le long terme permettra de retrouver un poids idéal, la santé et la vitalité. Un régime paléo permet aussi de préserver sa masse musculaire ainsi qu’un apport plus important en substances protectrices comme les vitamines ou les minéraux. Il est donc en parfaite adéquation avec le rythme et les besoins d’un coureur.

Runner’s World vous propose deux recettes pour un régime paléo :

Omelette garnie façon paléo (photo ci-dessus)

Saison : printemps
Préparation : 25 min
Cuisson : 10 min
Pour 4 personnes : 400 g de girolles, 100 ml de lait d’amande, 1 botte d’asperges sauvages (ou de pointes d’asperges vertes), 4 gros oeufs, 2 ou 3 tiges d’ail vert, 3 brins de persil, 8 amandes (ou des amandes effilées), 2 c. à soupe d’huile d’olive, Sel et poivre du moulin

Parez les champignons : coupez les pieds et rincez-les rapidement sous l’eau. Laissez les s’égoutter sur un papier absorbant. Lavez les asperges de la même manière. Lavez le persil et l’ail vert. Émincez-les finement. Faites revenir le persil et l’ail vert dans une poêle avec l’huile d’olive pendant 3 min. Ajoutez les asperges et les champignons. Couvrez et laissez cuire doucement pendant 2 min. Fouettez énergiquement les oeufs et le lait d’amande dans un saladier. Salez et poivrez. Versez les oeufs dans la poêle et laissez cuire pendant 5 min à feu moyen. Émincez les amandes au couteau et parsemez sur l’omelette. Servez aussitôt.

Salade de pissenlits aux oeufs de caille

© Olivier Degorce
© Olivier Degorce

Saison : printemps
Préparation : 15 min
Cuisson : 3 min (oeufs)
Pour 4 personnes : 1 saladier de pissenlits, 12 oeufs de caille, 1 pomme, 1 poignée de raisins secs, 8 cerneaux de noix, 1 c. à soupe de graines de sésame. Pour l’assaisonnement : 3 c. à soupe d’huile de chanvre, 1 c. à soupe de miel d’acacia, le jus de 1 citron, 1 gousse d’ail émincée, sel et poivre du moulin

Lavez soigneusement les pissenlits dans plusieurs bains d’eau vinaigrée. Essorez-les puis détaillez-les. Rincez les raisins secs. S’ils manquent de moelleux, réhydratez-les dans un bol d’eau pendant 10 min. Faites cuire les oeufs dans l’eau bouillante pendant 3 min. Refroidissez-les sous l’eau et écalez-les. Coupez la pomme en dés. Cassez les noix. Mélangez les pissenlits, les raisins égouttés, les cerneaux de noix et les dés de pomme dans un saladier. Ajoutez l’assaisonnement et mélangez soigneusement. Faites griller les graines de sésame à sec dans une poêle. Ajoutez les graines encore chaudes à la salade et les oeufs coupés en 2.

Recettes tirées du livre Je mange paléo (ou presque !), d’Amandine Geers et Olivier Degorce, éditions Terre vivante.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.