Régime sans gluten, trois question à notre spécialiste

Pourquoi de plus en plus de sportifs se mettent au régime sans gluten, d’après vous ?

Je pense qu’il y a un phénomène de mode depuis quelques années. Les sportifs qui suivent ce régime, comme Jo-Wilfried Tsonga ou Novak Djokovic, servent d’exemple. Le phénomène va donc très certainement s’amplifier. Mais il faut distinguer les intolérants (qui développent la maladie cœliaque) des gens plus ou moins sensibles. Pour les vrais intolérants, évidemment, le régime sans gluten est l’unique solution.

- Publicité -

Peut-il exister un lien entre régime sans gluten et les performances sportives ?

Scientifiquement, aucune étude n’a établi de lien. En revanche, les sportifs qui suivent ce régime sont persuadés que l’amélioration de leurs performances est due au régime sans gluten. Ce que l’on peut dire, c’est qu’un régime sans gluten peut avoir des effets bénéfiques, y compris chez les sportifs non-intolérants, mais plus indirectement. Si on s’astreint à un régime sans gluten, on est obligé de faire plus attention à son alimentation. On élimine donc les aliments raffinés (industriels), d’où une alimentation globalement plus équilibrée. Chez les personnes qui ne se préoccupaient pas du tout de ce qu’elles mangeaient, c’est généralement l’occasion de se pencher de près sur les bases de la diététique. Souvent, le régime sans gluten s’accompagne d’une perte de poids (surtout chez ceux qui avaient jusque-là une alimentation anarchique). Pour un coureur, perdre un surplus de poids est souvent associé à de meilleures performances. Perte de poids, alimentation plus équilibrée, apprentissage des règles de la diététique… ce sont des conséquences indirectes d’un régime sans gluten. Les mêmes effets qu’avec un rééquilibrage alimentaire ! Il ne faut pas sous-estimer non plus l’effet placébo.

Ce régime peut-il être dangereux pour la santé ?

A priori, non. Mais c’est un régime très restrictif et très difficile à suivre – du gluten, il y en a partout, y compris dans les produits spécifiques pour les sportifs -, qui s’accompagne de contraintes importantes. C’est aussi un régime qui coupe de toute vie sociale si vous le suivez à la lettre. Il est quasiment impossible à suivre en dehors de chez soi. Il faut ensuite très bien connaître la composition des aliments et décrypter chaque étiquette, car le gluten se glisse vraiment partout. Attention, en revanche, à vouloir tout contrôler : on peut finir par développer des troubles du comportement alimentaire.

- Publicité -