Les fruits quand on court, une combinaison gagnante pour cet été.

En période estivale on cherche de bonnes idées fraiches afin de s’alimenter convenablement, apporter au corps tout ce dont il a besoin et conserver une hydratation optimale. Manger des fruits quand on court permet de répondre à quelques problématiques en terme de nutrition sportive. Runner’s World France vous donne quelques idées pour colorer vos assiettes et vous assurer un apport en vitamine C, en potassium, en bêta-carotène et autres phytonutriments.

Advertisement

Sur le grill

Cuisiner vos fruits sur le grill va vous permettre de les faire caraméliser grâce au fructose qu’ils contiennent. N’importe quel fruit assez dur, comme l’ananas, ou la mangue, peut être grillé, ainsi que les fruits qui peuvent se consommer avec la peau (pêches, prunes, etc…)

Advertisement

Enlevez la peau si nécessaire puis retirez noyaux et graines. Coupez les fruits en deux ou trois et faites-les tremper 10 minutes dans l’eau (additionnée ou non de cannelle ou de menthe). Badigeonnez- les de beurre fondu puis embrochez-les avant de les faire griller sur toutes les faces.

Les brochettes d’ananas et de cubes de porc sont délicieuses en plat. En dessert, essayez les prunes fourrées au chocolat. Il suffit de placer un carré de chocolat au centre des prunes dénoyautées, de les piquer puis de les faire griller.

Dans le four

Les fruits riches en eau gagnent à être cuits lentement. Cela permet aussi de récupérer la pulpe et le jus, toujours riches en nutriments.

Coupez les fruits, pelés et épépinés, en rondelles ou en quartiers dans un plat à gratin beurré. Parsemez avec un aromate ou une épice et une préparation sablée à crumble (farine, beurre et noisettes concassées). Enfournez à 180°C (th. 6) pendant 30 à 60 minutes selon les fruits. Plus les fruits ont une chaire ferme, plus ils auront besoin de cuisson.

Pour un petit plaisir d’après-course, pensez au gratin de fraises et de rhubarbe, recouvertes d’un mélange de sucre brun et de noix concassées.

Dans la casserole

Les fruits pochés sont aussi goûteux qu’intéressants sur le plan nutritionnel. Le sirop obtenu pendant la cuisson est plein de vitamines et peut parfaitement accompagner le fruit poché.

Placez les fruits entiers ou coupés en deux dans une casserole. Pelez-les si nécessaire. Couvrez d’un liquide : de l’eau, du vin, du jus de fruits, un peu de sucre ou de miel. Ajoutez de la cannelle, de la vanille, de la muscade. Laissez mijoter sur feu doux jusqu’à ce que les fruits soient tendres (de 10 minutes pour des cerises jusqu’à 1 heure pour des poires). Egouttez-les et faites réduire le sirop. Arrosez les fruits avec ce dernier avant de déguster.

Les fruits pochés se conservent cinq jours au réfrigérateur et sont parfaits en snack, avant une course. A essayer : les abricots pochés dans du jus d’ananas et de mangue, servis avec du yaourt brassé et des amandes effilées.