Lorsque nous entendons le terme «  superaliments  », une liste d’ingrédients exotiques nous vient à l’esprit. Quelqu’un veut des nouilles de varech ? Mais non, les aliments ne sont pas forcément inconnus ou obscurs pour être qualifiés de « super » ! Prenez les lentilles par exemple : elles ont une grande valeur nutritive. Et ces ingrédients ne sont pas simplement « nutritionnellement » bons, ils aident également à perdre du poids. Les lentilles peuvent accélérer votre perte de calories et les œufs vous tenir éloigné des en-cas compulsifs jusqu’au déjeuner. Les 11 aliments présentés procurent des nutriments importants pour les coureurs.

Boosteurs de métabolisme

Les haricots

En plus d’être riches en fibres et protéines, les haricots détiennent un autre super pouvoir : l’amidon résistant (un type de glucide qui arrive à l’intestin sans être digéré). Les aliments qui sont riches en cet amidon peuvent forcer votre corps à utiliser de l’énergie supplémentaire pour les éliminer. Des chercheurs de l’université du Colorado aux États-Unis ont démontré qu’un adulte ayant mangé un repas contenant de l’amidon résistant présente un taux métabolique de base (besoins énergétiques dits incompressibles ou minimums pour subvenir aux fonctionnement de l’organisme) plus élevé après le repas.
Tirez le meilleur : Purée de haricots avec un peu d’ail et une pointe d’huile d’olive : un plat parfait pour les végétariens  !

Les lentilles

À l’instar des haricots, elles contiennent de l’amidon résistant. Elles sont également riches en fer dont le corps à besoin pour puiser dans les calories.
Tirez le meilleur : Ajoutez des lentilles à votre salade. Et essayez de vous préparer régulièrement des soupes de lentilles pour votre déjeuner.

Les piments

L’université américaine de Californie a récemment émis l’hypothèse suivante : la capsaïcine contenue dans les piments forts stimulerait le métabolisme après un repas et déclencherait la satiété.
Tirez le meilleur : Saupoudrez vos plats de piment de Cayenne ou de chili (des ragoûts aux fruits cuits) et utilisez les piments jalapeños dans les marinades.

Brûleurs de graisse

Les graines de sésame

Les graines et l’huile de sésame contiennent de la sésamine, aux effets brûle-graisse. Elle augmente la production de cétones qui entretiennent les muscles qui, à leur tour, brûlent les graisses. On y trouve également des lignanes qui aident le foie à produire les enzymes nécessaires à l’assimilation des graisses.
Astuce : Utilisez l’huile de sésame dans vos sauces. Nappez votre poulet ou votre poisson avec des graines de sésame avant la cuisson.

Le bœuf nourri à l’herbe

Il est non seulement plus savoureux que le bœuf nourri au maïs, mais aussi plus équilibré en acides gras oméga 3 et 6. L’alimentation occidentale est en général trop riche en oméga 6 (qui peut causer des inflammations) et trop faible en oméga 3 (qui apaise les inflammations). Le bœuf nourri à l’herbe contient également beaucoup d’acide linoléique dont le corps a besoin pour renforcer les muscles et faire fondre la graisse.
Astuce : Le bœuf nourri à l’herbe est coûteux. Pour limiter les frais, réduisez votre consommation de viande rouge et privilégiez la qualité quand vous avez l’intention de vous faire plaisir.

Le vin rouge

La peau des raisins contenus dans le vin rouge renferme du resvératrol, un polyphénol qui aide à réduire les risques de maladies cardiaques. De plus, le resvératrol freine la production d’hormones de stress, qui forcent le corps à accumuler la graisse. Désormais, vous culpabiliserez moins devant votre verre de vin rouge anti-stress/brûle-graisse ! À consommer au quotidien, avec tout de même une certaine modération.
Astuce : Pas particulièrement difficile, elle consiste à apprécier votre verre de brûleur de graisse et déstressant. Ayez une consommation quotidienne raisonnable, car il ne faut jamais abuser des bonnes choses.

Le thé vert

Le thé vert booste la combustion des graisses grâce à un composé phytochimique : l’épigallocatéchine gallate. Elle favorise l’oxydation des graisses et la thermogénèse (production d’énergie pendant la digestion). Le thé vert n’est pas le seul à avoir des vertus brûle-graisse : L’American Journal of Clinical Nutrition (disponible uniquement en anglais) affirme que les consommateurs de thé (aussi bien noir que vert) brûlent plus de calories et de lipides que ceux qui n’en boivent pas.
Astuce : Échangez votre seconde tasse de café contre une tasse de thé vert. Ajoutez votre thé vert glacé non sucré à un smoothie ou mélangez-le avec une boisson énergisante pour un coup de boost caféiné qui brûlera des graisses.

Soyez rassasié

Les œufs

Les œufs contiennent tous les acides aminés essentiels et constituent une protéine complète. Ils fournissent également les nutriments nécessaires à la réparation et au renforcement musculaire et vous aident à vaincre les démons du grignotage en milieu de matinée. Les protéines empêchent votre glycémie d’augmenter puis de chuter (c’est ce qui cause la sensation de faim).
Faites le plein : Essayez de faire cuire une douzaine d’œufs durs pour avoir un petit déjeuner facile à consommer tout au long de la semaine.

La soupe

Boire un bol de soupe va aider à modérer l’apport calorique qui va suivre. Elle a un double effet : elle coupe vraiment la faim (elle remplit l’estomac) et sa chaleur accentue l’effet rassasiant. Les boissons chaudes ont un effet psychologique plus grand que les boissons froides en matière de satiété.
Faites le plein : Préférez les soupes maigres aux autres plus crémeuses et riches en calories.

Les avocats

Ces fruits crémeux sont riches en acides gras mono-insaturés, à la fois bons pour le cœur et pour la faim. Consommés lors d’un repas, les avocats tiennent plus longtemps dans l’estomac et ralentissent la digestion. Selon une récente étude, des personnes obèses ayant mangé un demi avocat au déjeuner ont vu leur envie de grignoter diminuer de manière significative.
Faites le plein : Mettez de l’avocat dans votre salade du midi ou dans un sandwich au lieu de la mayonnaise, qui est moins diététique.

Les pommes de terre

Inutile de jeter ces tubercules dans le panier des glucides peu nutritifs tels que le riz ou le pain blanc. Riches en amidon résistant (sans compter la vitamine C et le potassium), les pommes de terre ont des vertus rassasiantes et retardent les crampes d’estomac 2 à 3 fois plus longtemps que d’autres amidons.
Faites le plein : Arrosez une patate cuite d’un peu d’huile d’olive et saupoudrez de parmesan, plutôt que d’ajouter de la crème et du beurre.