L’entrainement biquotidien, la double ration du coureur.

Des études ont démontré que des exercices cardio-vasculaires intenses provoquent une stimulation du métabolisme qui peut durer jusqu’à 48 heures après l’entraînement. En fait, plus vous sollicitez intensément votre organisme, mieux c’est. Pourtant, il n’est pas spécialement indiqué de courir tous les jours en intensité, sans récupération. Avec 4 jours hebdomadaires, vous pourrez effectuer des séances intensives sans risque de blessure.

Advertisement

Les entraînements au seuil ou sur piste sont de bons exemples d’entraînement intensif. Vous n’avez pas besoin de faire de la qualité uniquement sur piste, ajoutez simplement quelques minutes de seuil dans une séance en endurance ou quelques séries de 30 x 30 (30’ vite et 30’ en récup). Cela va vous permettre de solliciter l’organisme et de prolonger les effets de l’entraînement. En revanche, évitez de faire deux séances intensives à la suite et gardez-vous un jour de repos.

Advertisement