Mais l’on oublie que les fruits et les légumes frais apportent un grand nombre de glucides nécessaires pour courir, sans les additifs et effets secondaires peu savoureux qui alourdissent les coureurs sur le bitume et sur la balance.

Comparons un bagel et une banane – les coureurs choisissent souvent l’un ou l’autre avant une course. Rapide coup d’œil sur le nombre de calories : quasiment identique. Le bagel semble être un choix plus sain : 180 calories, 36 g de glucides, 6 g de sucre et 7 g de protéines pour un bagel nature. La banane contient 105 calories, avec 27 g de glucides, 14 g de sucre et 1,3 g de protéines.

- Publicité -

Regardons de plus près. La banane contient de nombreux nutriments nécessaires à un coureur, dont la vitamine B6 (qui favorise la transformation des protéines et des sucres en énergie et est impliquée dans le développement cellulaire), le magnésium (contraction musculaire et métabolisme énergétique, endurance et capacité aérobie) et le potassium, qui permet d’éviter les déséquilibres électrolytiques pouvant provoquer des crampes lorsque vous courez. Aucun nutriment similaire à signaler dans le bagel.

Au cours des dernières années, les chercheurs ont découvert que les fruits et légumes avaient une capacité de protection contre les maladies chroniques les plus répandues et graves, comme le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires.

Cela ne veut pas dire qu’il faut devenir végétarien, mais manger beaucoup de fruits et légumes peut vous aider à être en bonne santé et à ne pas succomber aux maladies chroniques liées au vieillissement – ou du moins acceptées comme tel dans l’imaginaire collectif. Ils apportent également des glucides de haute qualité pour vos sorties de course à pied.

Il est vrai que les bananes, les pommes et les carottes font beaucoup moins envie qu’un bagel croustillant au fromage frais. Pourtant, ces fruits et légumes apportent autant d’énergie, ainsi que des nutriments et des minéraux essentiels qui vous aideront à mieux récupérer d’une séance difficile et vous protègeront contre les maladies chroniques comme l’AVC, les maladies cardiaques et l’hypertension. Si vous pouvez prévenir ces maladies, vos objectifs de poids et de course seront à votre portée.

Cela dit, certains fruits et légumes sont meilleurs que d’autres lorsque vous courez. Ceux que vous pouvez manger avec la peau (pommes, patates) contiennent beaucoup de fibres. Ces dernières sont excellentes car elles procurent une sensation de satiété et renforcent le système immunitaire. Mais si vous prévoyez de courir dans les 60 prochaines minutes, évitez de manger des aliments contenant plus de 7 g de fibres par portion.

Vous trouverez ci-dessous une liste de fruits et légumes riches en bons glucides et en nutriments. Mangez des fruits et légumes de saison. Ceux récoltés avant maturité dans un pays situé à plusieurs milliers de kilomètres contiennent beaucoup moins de nutriments, qu’ils peuvent en outre perdre au cours de leur long voyage (poires d’Argentine, brocolis d’Espagne) tout en récupérant des conservateurs qui sont ajoutés pour éviter qu’ils ne s’abîment lors du transport.

À retenir

Concernant les bénéfices des fruits et légumes, le poids et le sport ne sont que la partie immergée de l’iceberg. Une étude de 2012 a conclu qu’ils peuvent réduire le risque d’hypertension, de maladies cardiaques et d’AVC et pourraient même diminuer le risque de cancer, prévenir la prise de poids associée au diabète de type 2 et réduire le risque de maladies oculaires, de démence, d’ostéoporose, d’asthme, de BPCO et de polyarthrite rhumatoïde.