Café et course à pied : pour ou contre ?

Un bon petit café est, pour beaucoup d’entre nous, un plaisir quotidien. Le café nous réveille, nous booste et il est difficile de s’en passer durant les longues journées de travail. Cependant, certains coureurs s’inquiètent quand à l’effet du café sur leur santé et leurs performances. Café et course à pied, voici 5 choses à savoir.

Le café améliore les performances

Des chercheurs britanniques ont donné à différents groupes de cyclistes et des triathlètes, 350mg de caféine, du café avec le même taux de caféine, du décaféiné et une boisson placébo. Une heure après la prise de la boisson, les participants ont réalisé un test de vélo. Le groupe « caféine » et le groupe « café normal » ont montré, de manière identique, des performances supérieures à celles des groupes « décaféiné » et « placébo ».

Le café est riche en antioxydants

Les grains de café Arabica sont riches en antioxydants. Une étude a montré que consommé en moyenne trois cafés Arabica par jour durant quatre semaines permettait de lutter contre les réactions d’oxydation.

Le café améliore l’humeur

Contrairement à la chanson humoristique d’Oldelaf (à découvrir ici) une étude de l’Institut National de la Santé aux Etats-Unis a montré qu’une personne buvant au minimum quatre cafés par jour est 10% moins dépressive qu’une personne ne consommant pas de café. Une étude récente de l’Ecole de Harvard sur la Santé Publique a également montré que boire au moins deux cafés par jour pouvait réduire significativement le risque de suicide. Les scientifiques pensent que le café peut impacter les neurotransmetteurs et ainsi agir comme des antidépresseurs.

Le café augmente les fonctions cérébrales

Les études scientifiques menées sur l’effet antioxydant du café ont également montré que ce dernier pouvait aider à protéger le cerveau contre les décroissances cognitives et retarder le développement d’Alzheimer. Durant quatre ans des chercheurs ont comparé les résultats du café sur des patients de plus de 65 ans et ont montré que ceux qui avaient pour habitude de boire 2 à 4 cafés par jours résistaient mieux face à la progression de la maladie.

Le café protège le foie

Consommer une à deux tasses de café par jour (pas uniquement des boissons caféinées) pourrait protéger le foie, spécialement chez les individus avec un foie à risque (comme ceux buvant un verre d’alcool ou plus par jour).

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.