Le lactose n’est plus en odeur de sainteté : autrefois considéré comme le seul produit capable de fournir l’apport nécessaire en calcium pour nos os, il est aujourd’hui plus que controversé. En 2014, une étude a montré qu’une forte consommation de lait pendant l’adolescence ne se traduisait pas par une baisse du nombre de fracture de la hanche. Elle pourrait même… causer des fractures, selon des chercheurs suédois, qui appellent malgré tout à traiter leurs résultats avec prudence. Dans le doute, Runner’s World vous propose 4 alternatives au lactose :

LE LAIT D’AMANDE DOUCE

Son plus : peu calorique.

À boire pur. Son goût laiteux est un pur régal, et il ne contient que 30 calories par tasse. Une consommation journalière permettra également de combler la moitié de vos besoins en vitamine E.

Pour 230 g de lait d’amande douce : 30 calories, 1 g de glucides, 1 g de fibres, 1 g de protéines, 2,5 g de lipides.

LE LAIT D’AVOINE

Son plus : parfait avant un run.

À mélanger dans le café ou dans le thé. Naturellement crémeux et sucré, le lait d’avoine est riche en glucides et en calories, ce qui en fait une boisson idéale avant d’aller courir. L’avoine contient des bêta-glucanes et des fibres qui permettent de renforcer le système immunitaire des athlètes.

Pour 230 g de lait d’avoine : 130 calories, 24 g de glucides, 2 g de fibres, 4 g de protéines, 2,5 g de lipides.

LE LAIT DE RIZ

Son plus : idéal pour les estomacs fragiles.

À consommer au petit-déjeuner avec des céréales. Légèrement aqueux, il convient mieux pour accompagner des aliments aromatisés. Comme le lait de riz est hypoallergénique, il représente une bonne option pour les coureurs qui souffrent d’allergies ou de problèmes gastriques.

Pour 230 g de lait de riz : 70 calories, 11 g de glucides, 0 g de fibres, 0 g de protéines, 2,5 g de lipides.

LE LAIT DE SOJA

Son plus : une réelle alternative au quotidien.

À boire nature ou à cuisiner. Le soja est l’une des rares plantes dont le lait offre autant de protéines que le lait de vache (7 g pour le lait de soja contre 8 g pour le lait de vache). C’est une bonne source d’électrolytes, incluant le phosphore, qui permet d’éviter les courbatures.

Pour 230 g de lait de soja : 80 calories, 3 g de glucides, 2 g de fibres, 7 g de protéines,
4 g de lipides.