marathon de boston
marathon de boston

Simple jogger, marathonien ou champion, tous les coureurs se sentent concernés par le drame qui s’est joué lors du marathon de Boston. Beaucoup ont fait part de leur émotion sur les réseaux sociaux.

Advertisement

Haile Gebreselassie, la légende vivante de la course a été l’un des premiers à avoir twitté un message de soutien, «courir rassemble les gens,  mais ce qui s’est produit est terrible. Mes pensées vont à tous ceux de Boston», Paula Radcliff toujours détentrice du record du monde sur marathon a également fait part de son indignation, «il y a vraiment des grands malades qui peuvent faire des trucs pareils ?! ». Kara Goucher, célèbre marathonienne américaine a préféré s’en remettre à la prière, «mon cœur est brisé mais ma famille et moi sommes sains et saufs. S’il vous plait, priez pour ceux qui ne le sont pas», a t-elle écrit sur son compte twitter. Kilian Jornet s’est lui aussi ému des explosions de Boston, en appelant à continuer à courir, en hommage aux victimes et pour que la course à pied vive malgré tout.

Advertisement

Une solidarité et une compassion exprimée également au plus haut niveau du monde de l’athlétisme, «nous condamnons cette attaque stupide. Ce qui rend cet acte si ignoble et sa planification si incompréhensible, c’est que les marathons du monde entier sont des actes désintéressés de la générosité humaine. Il ne peut y avoir aucune excuse, aucune raison qui puisse justifier ces explosions à Boston», a réagit Lamine Diack, président de la fédération internationale d’athlétisme.

Depuis lundi, les communautés de coureurs se sont spontanément regroupées sur Twitter ou Facebook, appelant à rendre hommage aux trois morts des explosions et à soutenir les dizaines de blessés, dont certains sont toujours entre la vie et la mort.

Dimanche prochain, 37 000 coureurs s’élanceront lors du marathon de Londres en direction de Buckingham Palace. Paula Radcliff appelle tous les finishers à mettre la main sur le coeur au moment de franchir la ligne. Par ailleurs, un moment de silence sera respecté au départ de la course, les marathoniens sont également appelés à porter un brassard noir en signe de deuil. Un message de solidarité voulus en hommage aux victimes de Boston.