Eliud Kipchoge Nike Marathon Londres

Eliud Kipchoge, champion olympique en titre du marathon et détenteur du record du monde, portera la Nike Air Zoom Alphafly Next% pour le marathon de Londres 2020 réservé aux élites ce dimanche. Ce sont à peu près les mêmes chaussures qu’il portait pour le défi Ineos-1: 59 à Vienne en octobre dernier, quand il est devenu la première personne à courir un marathon en moins de deux heures.

S’adressant à Runner’s World ce soir, Kipchoge a déclaré : « J’ai vraiment été impliqué dans la fabrication de l’Alphafly Next%. Mon travail consistait à tester la chaussure, à tester son ressenti, à comparer la nouvelle semelle avec l’ancienne, à ressentir comment elle réagit lorsque je cours et à donner tous mes retours aux techniciens. »

- Publicité -

Lorsque Kipchoge a porté la chaussure pour le défi Ineos 1:59, il y a eu des accusations selon lesquelles la chaussure possédait  plusieurs plaques de carbone et des appels ont été lancés pour son interdiction lors de compétition. En janvier, World Athletics annonçait qu’à partir du 30 avril de cette année, toute chaussure utilisée en compétition devait être disponible à l’achat sur le marché de détail pendant quatre mois, interdisant en fait l’utilisation de prototypes en compétition. La nouvelle réglementation stipule également qu’une chaussure ne doit pas avoir une hauteur d’empilement supérieure à 40 mm, une restriction à laquelle l’Alphafly se conforme.

S’adressant à Runner’s World en février, Nike a déclaré: « Nous sommes ravis que la collection Nike Zoom Vaporfly et Nike Zoom Alphafly NEXT% restent légales. Nous poursuivrons notre dialogue avec World Athletics et l’industrie sur des normes de chaussures de performance qui répondent aux besoins des athlètes d’élite et de tous les jours. »

L’édition Marathon de Londres des chaussures Alphafly de Kipchoge reste en grande partie inchangée – elles comportent une plaque de carbone pleine longueur, un amorti Zoom X et les deux Nike Zoom Air Pod, qui ont été ajoutés à l’avant-pied pour un amorti et une propulsion réactifs. Les détails personnels incluent un coloris vert et rouge – un clin d’œil au drapeau national du Kenya. Les chaussures arborent également les initiales du coureur et 1:59:40 – l’heure à laquelle il a couru à Vienne.

En parlant de ce que le nouveau coloris signifiait pour lui, Kipchoge a déclaré à Runner’s World : « C’est vraiment crucial. C’est vraiment important pour moi de porter dimanche une chaussure aux couleurs kenyanes. Je crois que je représente le Kenya 24 heures sur 24 et cette chaussure peut faire de même. Les gens peuvent porter le drapeau partout dans le monde. »

Nike a déclaré : « Le coloris Nike Air Zoom Alphafly NEXT% Kenya célèbre l’inspiration que le Kenya et Eliud apportent à la communauté de la course à pied. » La société donne également aux coureurs la possibilité d’acheter des chaussures en édition spéciale – les membres Nike qui participent au challenge Future of Fast, en parcourant des kilomètrs sur l’application Nike Run Club, à partir du dimanche 4 octobre, auront une chance d’acheter une paire.