1 – Le relâchement

Essayez de vous relâcher un maximum. Courir hors d’haleine durant plusieurs centaines de mètres est très dur et vous crisper inutilement ou faire des grimaces ne vous aidera pas à avancer plus vite. Libérez-vous de toutes tensions inutiles, concentrez-vous sur vos jambes ainsi que sur le mouvement des bras et des hanches.

2 – L’efficacité

Focalisez-vous sur l’essentiel. Une foulée efficace est l’un des secrets pour aller vite sur la piste. Essayez de diminuer les temps où vos pieds sont en l’air et raccourcissez la distance des foulées. Vos mouvements doivent être le plus économique et efficace possible.

3 – Les bras

Vos bras ne doivent pas exagérément se balancer lors de vos entraînements en endurance, mais, pour des 100 m ou des 400 m, ils doivent servir à l’économie de la foulée. Essayez de les utiliser pour avancer plus vite.