Eviter les blessures en course à pied (ou les gérer), la force du mental.

Le mental et la motivation jouent un rôle important en course de fond, car l’effort est généralement exigeant et les distances assez longues. Ces conseils vont vous permettre de vous préparer mentalement et d’éviter les pensées parasites qui vous empêcheraient de réaliser la meilleure performance possible.

Découpez les objectifs

«Au cours d’une préparation, essayez toujours de vous fixer des objectifs réalisables, les uns après les autres, explique Makis Chamadilis, psychologue du sport en charge de nombreux champions, sinon vous augmentez le risque d’échec car vous serez logiquement soumis à un plus grand nombre d’aléas.» Prenez chaque entraînement les uns après les autres.

Visualisez

Dans les moments difficiles – au cours d’une course, ou lorsque vous sortez courir sous la pluie –, essayez de vous focaliser sur des expériences antérieures positives. Empêchez les pensées négatives et parasites de pénétrer vos pensées. Cette visualisation vous donnera davantage de force mentale et de confiance en vous.

Variez les plaisirs

Même si la course à pied est importante à vos yeux, «il faut éviter de centrer sa vie autour de cette seule activité, au risque de devenir monomaniaque», ce qui peut à moyen terme être source de déception, «car on ne peut pas retirer une gratification perpétuelle en réalisant toujours la même activité».

Posez-vous les bonnes questions

Il faut prendre régulièrement le temps de réfléchir à son activité, et au sens que l’on souhaite donner à la course. Quel est le but recherché ? Quelles sont nos capacités et nos envies profondes ? Répondre objectivement et sincèrement à ces questions, c’est augmenter sa motivation et mieux comprendre le lien qui nous unit à la course.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.