Le travail en côte, une bonne idée pour booster votre foulée !

Vous vous demandez encore ce que peut bien vous apporter le travail en côte (à part souffrir)? Ne cherchez plus. Une étude tout droit venue de Suède prouve par A + B que plus vous intégrez le travail en côte dans votre entrainement , plus vous consommez de l’énergie, donc plus vous stimulez votre organisme (système cardio, masse musculaire, et tutti quanti). Réalisée sur un tapis incliné (de -9 à +9 degrés d’inclinaison), cette étude montre que l’énergie produite par un pas se multiplie proportionnellement à l’inclinaison de la pente.

Le travail en côte permet de dépenser plus en courant moins

Avec moins de kilomètres en côte, vous travaillerez autant qu’avec beaucoup plus de kilomètres sur le plat. Si, au degré -9 l’énergie stockée et dépensée par un pas s’équilibre à peu près (ce qui veut dire, en d’autres termes, que c’est facile !), vous avez tout intérêt à intégrer le travail en côte dans votre programme pour optimisez votre effort. Jugez plutôt, en haut de la côte : chaque pas permet une dépense énergétique 5 fois supérieure à celle dépensée sur le plat.

Le travail en côte vous fera améliorer votre rendement

Un bon travail en côte régulier permet d’améliorer ses capacités musculaires et de travailler l’efficacité de sa foulée. Aussi quand vous retournerez sur le plat, votre foulée sera plus puissante et plus sure, vos muscles abdominaux et dorsaux mieux gainés et votre attitude sera plus « juste ». Votre rendement s’en trouvera alors fortement améliorée, vous permettant ainsi de courir plus longtemps en gaspillant moins d’énergie. Tout bénef donc.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.