Le trail permet de changer de décor et d’adopter une nouvelle routine sans l’impact du bitume tout en donnant un nouvel élan à votre entraînement. Voici nos conseils pour découvrir le trail en toute sécurité et avec le sourire.

TROUVEZ LE BON CHEMIN

Mieux vaut commencer sur des chemins plats, avec un revêtement pas trop technique – terre battue, asphalte, sentiers ou parcours de santé, tarmacadam ou même chemins goudronnés. Évitez les terrains escarpés, les pistes à 2 voies (souvent recouvertes de graviers) et les singles (chemins étroits pleins de cailloux et de racines).

OUBLIEZ L’ALLURE

Concentrez-vous sur votre niveau d’effort et non sur votre allure. Comme vous n’avez pas l’habitude de courir sur une surface irrégulière, vous courrez forcément moins vite. Adoptez une allure qui vous permet de ne pas trébucher. Votre séance sera quand même très bénéfique.

VOUS AUREZ DES COURBATURES

En raison de l’irrégularité de la surface, vos muscles, tendons et ligaments travailleront différemment par rapport à vos sorties sur le bitume. Vous aurez donc quelques courbatures au début, surtout au niveau des chevilles, des mollets et des tibias.