Suivez les meneurs d'allure.

On les repère facilement lors des grands marathons, il faut dire qu’ils se voient de loin. Harnachés avec un baudrier, un drapeau multicolore flottant au-dessus de la tête. Les meneurs d’allure sont devenus des incontournables des courses sur route, et pas seulement sur marathon. L’idée de départ est toute simple, encore fallait-il y penser, permettre à tous de rester dans le bon tempo sans se griller, pour atteindre son objectif, «dans les faits, ça fonctionne bien», assure Dominique Chauvelier, ancien champion de France de marathon, le premier à avoir décliné l’idée en France, «aujourd’hui le concept existe sur semi-marathon et même sur 10 km. Les meneurs d’allure sont une aide précieuse pour courir avec régularité, sans avoir les yeux fixés en permanence sur le chrono».

Pour tous les niveaux

Chaque course a ses propres meneurs d’allure avec différents objectifs de temps. En la matière il n’y a pas de règles établies. Une chose est sure, plus la course est connue plus vous aurez de chances de trouver de nombreux meneurs. «On a commencé en 1998 sur le marathon de Paris, à cette époque on était les premiers à lancer le truc», se souvient Chauchau, «aujourd’hui les meneurs sont tellement répandus que l’on en trouvent sur presque tous les marathons, peu importe l’importance de la course». En règle générale, il y a un meneur pour chaque pallier important : 04h30, 04h00, 03h30, 03h15 et 03h. La majorité des marathoniens arrivent dans des temps compris entre 03h30 et 04h30, si vous faites partie de cette tranche, il y a toutes les chances que vous trouviez votre meneur. Renseignez-vous à l’avance sur le site internet des courses, les meneurs y sont toujours affichés en bonne place.

Trouver le bon groupe

En théorie, suivre un meneur d’allure parait assez simple, il suffit de suivre le bon meneur et de maintenir un rythme régulier tout au long de la course pour atteindre son objectif de temps.  «Dans la pratique, c’est une autre histoire, il ne faut pas se tromper d’allure», selon Dominique, «les coureurs ne doivent pas présumer de leur forme, en pensant uniquement se reposer sur le meneur. La distance reste la même pour tout le monde. Peu importe le meneur il faudra quand même courir jusqu’à l’arrivée. Et peu importe le niveau du coureur, à partir du 30e km sur marathon, c’est dur pour tout le monde». Le choix du bon groupe est forcément important, mais surtout ne présumez pas de vos forces et gardez en mémoire l’objectif final, et le temps préparé à l’entraînement, sous peine d’exploser en route même en suivant un bon meneur.

Garder la distance

«Au début, on avait des ballons, mais on s’est vite rendu compte qu’ils ne passaient pas le Bois de Vincennes, les branches faisaient éclater les ballons. Alors on est passé aux fanions». Essayez de bien repérer le bon fanion et ne le perdez pas de vue, quitte à toujours rester 20 ou 30 mètres derrière le meneur, «attention de ne pas se laisser trop distancer, il faut éviter de devoir constamment recoller au groupe, ou de prendre trop d’avance, autant d’efforts supplémentaires et inutiles, qui peuvent se révéler problématiques lors de la deuxième partie de la course». Gardez votre propre rythme en essayant de vous intégrer au groupe, d’où l’importance d’avoir travaillé l’allure marathon lors de la préparation pour se « mettre » le bon tempo dans les jambes.

Restez zen

Dites-vous que les meneurs savent ce qu’ils font, même s’ils partent un peu trop lentement ou trop vite par rapport aux informations affichées sur votre chrono, ce n’est pas forcément un souci. Un marathon, c’est 42 km, la distance est suffisamment longue pour ajuster l’allure au fil des kilomètres. Ne vous souciez pas des coureurs qui vous dépassent, «faites confiance au meneur pour garder le bon rythme, ce sont des coureurs chevronnés, habitués des allures beaucoup plus rapides sur marathon. Pensez plutôt à bien vous hydratez à chaque ravitaillement, à utiliser vos gels aux bons moments, et le plus important à prendre du plaisir lors de la course». N’hésitez pas non plus à poser des questions aux meneurs. Ce sont des marathoniens expérimentés toujours prêts à partager leur expérience. Alors profitez-en.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.