courses-trop-pas-assez-entrainement
© TM Detwiler

NE PAS PRENDRE LA LIGNE DE DÉPART SI…

Entrainement
© TM Detwiler

SIGNE N° 1 … dans les derniers mois, vous n’avez pas réussi à vous approcher d’un chrono déjà réalisé sur une course similaire, et ce malgré une préparation supérieure. Votre entraînement est peut-être mal conduit ou trop important. Réduisez les compétitions et reprenez le contrôle avec une phase d’endurance (sans chrono), en croisant avec d’autres sports. Augmentez les jours de repos.

 

 

© TM Detwiler
© TM Detwiler

SIGNE N°2 … vous n’êtes plus motivé par la compétition. Retrouvez l’envie en variant les distances, les courses (trail, triathlon, fun run…) et les challenges, et limitez vos objectifs aux épreuves qui vous font vraiment envie. Rien ne vous empêche de maintenir votre niveau grâce à un entraînement différent (club de course, nouveau sport…).

 

 

 

© TM Detwiler
© TM Detwiler

SIGNE N° 3 … votre vie personnelle passe au second plan et que votre portefeuille subit de plus en plus les conséquences de votre passion. La course à pied doit d’abord être une passion et ne jamais se transformer en addiction négative. La compétition ne doit pas remplir votre vie, mais vous accompagner pourvous apporter un plus. C’est le principal objectif.

 

 

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT SI…

© TM Detwiler
© TM Detwiler

SIGNE N° 1la pression de l’épreuve et du dossard vous inquiète. Lancez-vous de petits challenges avec des amis coureurs sur des épreuves sans enjeux et rigolotes. Combattez l’appréhension en anticipant le jour de la course. En pratique, vous pouvez vous aligner sur une ou deux courses fun (de courte distance) par mois.

 

 

 

© TM Detwiler
© TM Detwiler

SIGNE N° 2 … vous avez tendance à relâcher l’entraînement entre deux cycles. S’il est important de bien récupérer pour permettre à l’organisme d’assimiler une préparation, conclure votre cycle spécifique par une compétition vous permettra de concrétiser le travail réalisé et de maintenir un niveau pour passer une étape.

 

 

 

© TM Detwiler
© TM Detwiler

SIGNE N° 3 … vous avez peur de paniquer au moment de commencer la course. Dites-vous que les compétitions restent avant tout des rendez-vous conviviaux. Les coureurs sont toujours compréhensifs avec les débutants. Et puis, vous ne serez certainement pas la seule personne à vous aligner sur une toute première course.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.