Qui en effet ne s’est jamais dit : « Je n’ai pas la tête à ça aujourd’hui » en laçant ses chaussures ? S’inscrire à un 5 km et se fixer chaque jour des mini-objectifs est un excellent moyen de vous donner envie d’enfiler vos chaussures quoi qu’il arrive. 

Planifiez. Difficile de courir quand on est fatigué. Si possible, planifiez vos séances au moment de la journée où vous êtes le plus en forme. Si votre seule option est de vous entraîner après le travail, mettez-vous en tenue de course dès que vous rentrez chez vous.

Partagez. Trouvez-vous un partenaire : un membre de votre club de course, votre chien, un bon livre audio ou encore un podcast… L’astuce, c’est de trouver quelque chose ou quelqu’un qui vous donne envie et vous oblige à vous entraîner.

Variez. Parfois, ça aide de penser à autre chose qu’aux kilomètres qu’il reste à courir. Donnez-vous des petits défis, comme identifier le plus grand nombre de cris d’oiseaux, de variétés de fleurs ou d’arbres tout au long de votre sortie. Ou bien faites votre parcours habituel à l’envers, pour voir si vous remarquez de nouvelles choses.