Questions de coureurs : Runner's World vous répond.

Mon épouse débute dans son entrainement de jogging. Elle pratique avec moi la méthode du fractionné, mais après une centaine de mètres à petite foulée, une douleur apparait dans son mollet à l’arrière. Même la marche soutenue apporte le même effet. Que pourriez-vous me conseiller ?

Advertisement

Cela peut être inquiétant car même si elle débute, l’intensité de la douleur ne correspond pas à celle de l’effort. 
Je vous conseillerai donc d’aller voir un médecin du sport pour éliminer toute micro blessure potentielle (contracture, claquage, tendinite, etc…) une fois cela effectué, échauffez-vous bien avant la course avec des étirements dynamiques. Dites-lui de marcher en déroulant le pied complètement, jambe tendue, elle déroulera du talon à la pointe pour finir sur la pointe du pied et enchainer avec l’autre foulée. 
A la fin de la séance elle ne devra pas trop s’étirer . Par contre le lendemain une bonne séance d’étirements s’impose, mais il faudra y aller en douceur.

Advertisement

Comment bien s’entrainer sur un tapis de course ?

Un tapis de course reste une alternative qu’il faudra essayer cependant de limiter. Rien ne vaut un entrainement grandeur nature. Malgré tout, si vous ne pouvez pas, ou ne voulez pas privilégier un entrainement en extérieur, variez les plaisirs. Tout comme en extérieur, vous pouvez réaliser des séances de fractionnés en commençant par 20 minutes d’échauffement puis en réalisant des 5 minutes à votre allure 10 kms par exemple, entrecoupés de 2minutes de récupération à allure footing. Faites varier l’inclinaison également. Une fois l’échauffement passé, inclinez le tapis de 2%, puis accélérez sur 5 minutes, gardez l’inclinaison à allure cool pendant 2minutes puis augmentez encore de 2% et accélérez. Revenez à plat pendant 5 minutes. Répétez l’exercice 2 ou 3 fois.

Est-ce que la marche est un véritable exercice quand on veut s’entretenir ?

Beaucoup de personnes pensent que la marche ne permet pas de brûler suffisamment de calories pour être considérée comme un véritable exercice. Pourtant, les bénéfices sont à la hauteur de l’investissement. Une heure de marche rapide brûle environ la moitié des calories dépensées lors d’une course tranquille sur la même distance, ou à peu près l’équivalent des calories brûlées au cours d’une promenade à vélo. Voilà qui vaut la peine !

Si je vais courir le midi, serais-je à plat l’après-midi pour travailler ?

Tant que vous n’en faites pas trop vous vous sentirez bien. Commencez par des sessions très faciles : marchez souvent, gardez un rythme lent et ne dépassez pas 10 minutes. Vous allez construire votre endurance au fil du temps. Au final, vous serez étonné de constater combien vous êtes énergique l’après-midi.

Courir enrhumé : est-ce une bonne idée ?

Une étude de l’Université Loyola aux Etats-Unis propose une règle d’or concernant la course à pied en étant enrhumé. La méthode est imparable : si vos symptômes sont localisés au-dessus de votre cou, vous avez le feu vert pour partir courir. Votre séance boostera alors votre système immunitaire. Si au contraire vos symptômes se situent en dessous de votre cou, restez au chaud et troquez vos gels sportifs contre une bonne tisane chaude. Il faudra malgré tout songer à renoncer dans le cas de forte fièvre, de congestion de poitrine, de douleurs physiques, de diarrhée et vomissements, et de vertiges.