Questions de coureurs du 26 juillet 2014

Quel est le meilleur horaire pour courir dans la journée ?

Bonjour, la réponse est dépendante de l’individu, de son mode de vie, et des effets recherchés. Pour perdre du poids ou travailler les conditions de courses, il est préférable de courir tôt le matin. Dans le premier cas à jeun, dans le second cas en ayant mangé 3 heures avant. Si vous souhaitez réaliser une vraie séance, dans ce cas, la règle des 3 heures, s’appliquent à tous les repas précédant ladite séance. Une étude scientifique s’est penchée sur la question et a montré qu’en moyenne, l’heure idéale chez l’Homme occidentale se situerait aux alentours de 17h, là où l’organisme est le plus disponible. Plus tôt la digestion opère encore, plus tard votre sommeil risque d’être perturbé. Pour répondre simplement à votre question, nous vous dirons de simplement suivre vos envies. C’est un peu comme la faim ou la soif, quand l’envie de courir se manifeste allez-y, si vous attendez vous risquez de ne jamais y aller.

J’ai un problème au niveau de la plante des pieds, mais uniquement au niveau de mon pied gauche. A partir du dixième kilomètre j’ai la plante du pied gauche qui chauffe, çà chauffe tellement que j’ai l’impression de marcher sur du feu. Pourtant j’ai acheté une nouvelle paire de chaussures et je viens de changer de semelles. Rien n’y fait çà chauffe toujours. Pour infos je suis universel. Donc voila si vous avez des solutions a me proposer je suis preneur.

Bonjour, visiblement le problème ne vient pas de vos chaussures puisque vous les avez changées récemment. Idem pour vos semelles. Pourtant, il est fréquent de rencontrer des chaussures à semelle abrasive… Cependant, les conseils que nous pourrions vous donner sont les suivants. Essayez des chaussettes spécialisées. Elles sont la première couche en contact avec votre pied et souvent la cause d’échauffements. De bonnes marques existent et proposent de très bons modèles. Si cela ne fonctionne pas, essayez les crèmes antifrottements. Ces crèmes grasses permettent également d’hydrater votre peau et d’éviter les brulures.

Je m’entraine de façon régulière 6/7j (programme minimum de 12 kilomètres par jour) depuis quatre ans je n’ai toujours pas pu dégager la graisse qui entoure mes obliques et mon ventre, aussi je ne suis aucun régime. Je vous serais très reconnaissant de me faire part de votre aide et conseil.

Bonjour, vous semblez pourtant suivre un entrainement intensif, cela semble étonnant que vous ne parveniez pas à garder la ligne. Reste maintenant à savoir à quel point cette fameuse graisse est présente. Nous avons tous un petit surplus difficile à éliminer, un peu à l’image du village gaulois qui résiste encore et toujours à l’envahisseur. Malgré tout il faut comprendre quelque chose de simple. La perte ou le gain de poids se résument en un budget très simple. Si vous voulez perdre du poids il faut simplement que cette balance soit négative, à savoir que les calories que vous mangez soient inférieures à celles que vous dépensez. Il semble compliquer d’augmenter votre volume d’entrainement. Dans ce cas les efforts doivent être centrés sur ce que vous mangez. Visiblement, il y en a peut être de trop ? Vous ne suivez pas de régime, sans entrer dans des extrêmes, peut être que suivre une meilleure hygiène alimentaire permettrait de se débarrasser de cette vilaine graisse ?  Nous vous le certifions, le temps ou le budget sont de fausses excuses, bien manger peut se faire en peu de temps et pour pas très cher. Si vous n’arrivez pas à trouver les aliments qu’il faut, demandez l’aide d’un ou une spécialiste diététique.

J’ai une douleur en haut du pubis. J’ai consulté un médecin, me suis arrêté 10 jours, puis suivi une reprise cool avec une augmentation progressive pendant un mois. Rebelote ! Arrêt, médecin, anti-inflammatoires pendant 14 jours puis re-douleur dès la fin des anti-inflammatoires sans reprise de la course. Je suis allé consulter un podologue qui m’a prescrit des semelles puis un kiné. A chaque fois que je sors du kiné la douleur revient, mais pas en haut du pubis mais au niveau de l’adducteur gauche jusqu’à derrière la cuisse, douleur qui m’empêche de soulever la jambe. Je ne sais plus quoi faire HELP !

Bonjour, votre blessure me rappelle une blessure personnelle et une blessure d’une amie, triathlète de haut niveau. Je pense que votre staff médical est trop laxiste au vu des douleurs qui vous font souffrir. Je pense sincèrement que des examens plus poussés sont conseillés dans votre cas. Je ne voudrais pas être alarmiste, mais une pubalgie (examen conseillé: écographie) ou même une fracture de fatigue (examen conseillé: scintigraphie) peuvent être la cause de vos souffrances. Dans ce cas, ce n’est pas quelques anti-inflammatoires ou 15 jours de repos qui viendront à bout des douleurs. Mon conseil est de réellement trouver la cause, non pas de la supposer, mais de l’imager. Une fois que vous saurez exactement quel est le mal, vous saurez comment le traiter.

Je fais environ deux séances par semaine sur tapis en plus des autres sorties. J’en profite pour faire mon fractionné. Mais est-ce une bonne idée ? Les tapis en général sont ils fiables ? Merci d’avance.

Bonjour, les tapis sont très fiables en général, cependant, ils doivent, d’après nous, rester une solution alternative. En effet, rien de mieux que de courir en nature. En effet, vous pourrez travailler vos appuis, votre musculature, votre technique, de manière naturelle. Malgré tout, le travail sur tapis semble prendre de plus de place dans la préparation de certains sportifs de haut niveau. C’est un peu une question de goûts et de couleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.