Questions de coureurs du 26 juillet 2014

Je comptais commencer ma préparation le 15 juin pour mon premier semi (marseille) qui a lieu le 14 septembre. Mais voilà plus d’un mois que je souffre de douleurs dorsales. Après des séries d’examens et des séances d’ostéopathie, et deux petites virées aux urgences, on me dit qu’il s’agit de vertèbres ou côtes qui se déplacent, puis qu’il s’agit d’une dechirure musculaire, d’une névralgie, d’une contracture… La semaine passée, j’ai fait deux petites sorties de 5 km pour reprendre doucement. La douleur s’est nettement atténuée mais la gêne est là. Et avant hier matin je me suis levée coincée par deux grosses contractures au-dessus et en dessous de l’omoplate droit qui me font toujours bien mal… Alors que faire? Que mon conseillez vous? Repos? Reprise? Patience? Soins? Il me tarde de refouler l’asphalte. J’attends vos conseils et avis.

La première règle à respecter, même si elle semble évidente, est de ne jamais courir en cas de douleur…ensuite pour plus de détails je vous invite à consulter les réponses de notre spécialiste (cliquez ici). Dans votre cas, il semblerait qu’avant toute chose, la priorité soit de réellement identifier la cause de votre mal. Tant que vous ne l’aurez pas fait avec certitude vous continuerez à accumuler les traitements sans grand succès. Une fois la cause réellement identifiée vous aurez plus de facilités à soigner les conséquences.

Je suis abonnée au magazine depuis environ 18 mois (depuis que je cours) et je viens de lire votre article sur l’hydratation dans le numéro de juin. Je m’entraîne trois fois par semaine et je commence à participer à des 10 km (j’ai fait ma première course et je suis inscrite pour la deuxième ce week-end). Je cours en moyenne 45-50 min sur deux sorties avec petites côtes et / ou fractionné et environ 1h10-1h20 pour la sortie longue. J’ai fait 1h04 pour ma première course. Pour le moment je ne bois que de l’eau lorsque je cours (avec un peu de bicarbonate après la sortie longue ou la course) et après l’entraînement ou la course. Est-ce que je dois prendre des boissons avec électrolytes ou est-ce que ce n’est pas nécessaire vu que je ne cours pas beaucoup plus d’une heure et ce sur des distances de 7-8 à 12 km ?

Tout dépend de vos besoins. Si vous ne soufrez d’aucune douleur ou ne ressentez aucun manque, pourquoi vouloir changer quoique ce soit ? Hydratez-vous bien, beaucoup, c’est essentiel. Ensuite, si vous êtes habituée avec des électrolytes, très bien, continuez. Ensuite, chacun voit midi à sa porte. Continuez à vous entrainer trois fois par semaine comme vous le faites et vous progresserez. Si vos besoins changent, revenez vers nous !

Le jeudi 29 mai je me suis fait une déchirure suite à un effort consécutif dans une descente, au départ petite douleur au creux du genou. On pensait initialement à une contracture, puis le diagnostic établi aux urgences a révélé une déchirure, strapping, kiné, osthéo.. Le kiné m’a conseillé de faire du vélo sans aucun risque ainsi que du canoë (hier), résultat aujourd’hui j’ai des difficultés à marcher, j’ai l’impression que même si ma jambe a désenflé, d’être toujours au même point. J’ai une douleur côté externe de la jambe au-dessus du mollet, et une douleur intérieure au mollet. Je voudrais avoir votre avis sur les déchirures, aujourd’hui j’ai limité mes déplacements… Puis-je continuer à faire du vélo sans risque? 

Avant tout, il faudrait savoir comment a été établi votre diagnostic aux urgences. Si la déchirure a été vérifiée, vous n’avez pas grand chose à faire à part de prendre votre mal en patience. Il faut plusieurs semaines pour soigner une déchirure. Les solutions ne sont pas nombreuses, il faut privilégier le froid. Ensuite, c’est votre kiné qui se chargera de vous procurer les soins qui accéléreront la cicatrisation. Ne reprenez pas sans avoir été complètement soigné sinon vous pourrez non seulement retrouver votre douleur, mais également empirer la blessure initiale. Pourquoi ne pas vous mettre à la natation en attendant? Ecoutez votre corps et votre kiné pour le vélo. Si des douleurs apparaissent arrêtez immédiatement.

J’ai un problème lors de mes courses pour m’alimenter. En effet , j’ai testé de nombreux articles : gels , boissons , bananes , fruits secs … Et malheureusement de nombreux maux de ventre apparaissent !!! Que me conseillez vous ?

Si vous avez fait le tour de tout ce qui existe (c’est un peu notre cas également) et que rien ne vous convient, pourquoi ne pas essayer de vous faire des « compléments » naturels ? Personnellement nous avons essayé des aliments tels que du pain d’épice. Dans nos boissons nous avons mélangé une pincée de sel, du miel, du jus de raisin, un léger jus de citron et de l’eau. Ensuite, si c’est le fait de vous alimenter qui crée vos problèmes, il faut peut être traiter un problème en amont ? Vous avez éventuellement des troubles digestives. Un traitement en probiotiques peut aider. Mais le meilleur conseil que nous pouvons vous donner serait d’aller consulter un spécialiste. Un diététicien du sport saura surement vous conseiller les meilleurs solutions correspondant à votre cas.