semaine d'avant course

Tapez votre formation

Bien qu’il existe une tentation d’essayer de caser une formation supplémentaire dans la dernière semaine avant votre course – non! Vous ne pouvez pas faire des gains de conditionnement physique dans la semaine précédente, et vous allez courir plus vite en donnant à votre corps plus de temps pour récupérer. Réduisez votre formation de moitié va vous aider à retrouver un ressort dans votre démarche.

Reposez-vous

N’utilisez pas votre charge d’entraînement réduite comme une excuse pour redécorer la maison. Surtout dans les derniers jours, ne faites pas quelque chose de trop intense. Essayez d’obtenir 7-8 heures de sommeil par nuit car la recherche a montré que la façon dont vous vous êtes reposé dans la semaine avant la course est plus important que le roupillon de la veille.

- Publicité -

Planifiez votre attaque

Être préparé est essentiel pour prévenir la catastrophe. Familiarisez-vous avec le parcours si possible, et vérifier la météo. Si vous avez besoin de vous rendre à la course, assurez-vous que vous avez votre itinéraire planifié à l’avance.

Vous devez avoir votre stratégie de course à l’esprit aussi, même un rythme d’objectifs vous permettra de ne pas aller trop vite dans la première moitié. Visualiser sa course n’est pas seulement pour les élites : prenez le temps de «voir» vous-même fonctionne bien et vous aidera à rester calme.

- Publicité -