Soyez sûrs que tout le monde a déjà pensé à jeter l’éponge. Et il y a certainement des moments où l’arrêt d’une course est la bonne chose à faire. Mais il y a d’autres cas où vous devriez vous accrocher coûte que coûte.
1. Est-ce que vous ressentez de la douleur ? La fatigue musculaire est une chose, mais si vous ressentez une douleur aiguë et que cela affecte votre démarche, mettez fin à la séance d’entraînement. Cela ne l’affectera pas pour autant alors que la douleur pourrait vous mettre sur la touche pour une semaine ou plus.
2. Est-ce le temps à blâmer ? Si vous courez dans des conditions météorologiques défavorables, ne culpabilisez pas si vous n’atteignez pas votre temps. Personne ne bat un record dans la chaleur extrême ou des conditions glaciales. Acceptez le fait que vous allez ralentir et dites-vous que vous faites toujours une bonne séance d’entraînement.
3. Est-ce une chose mentale ? Si votre esprit est occupé avec un problème personnel ou professionnel, il pourrait être difficile de se concentrer sur votre entraînement. Essayez d’être dans l’instant. Il ya des chances que vous vous sentiez mieux en créant la distraction et les endorphines.
4. Vous avez oublié de manger ou de boire ? Vous avez une gueule de bois de l’happy hour d’hier soir? Si le manque d’énergie ou de déshydratation est une cause possible, n’hésitez pas à remettre la séance d’entraînement à un peu plus tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.