Vous faites les mauvais exercices

L’ERREUR : Les coureurs font souvent l’erreur de faire des exercices provenant directement de l’industrie du fitness. Les abdos classiques sont inefficaces pour la majeure partie des coureurs, car ils ne permettent pas de travailler les muscles abdominaux profonds qui garantissent votre stabilité.
LA SOLUTION : Faites des exercices et des mouvements qui vous permettent de travailler les muscles de course. La planche latérale ou la planche avec relevé renforcent obliques, muscles latéraux de votre tronc et transverses. Ces muscles abdominaux enveloppent votre tronc tel un corset.

Vous développez des habitudes

L’ERREUR : Même si vous avez dépassé le stade des abdominaux, il se peut que vous ayez développé une certaine forme de routine qui ne vous est pas bénéfique. Mettez régulièrement vos muscles au défi afin d’être toujours plus performant lorsque vous courez.
LA SOLUTION : Variez vos exercices d’entraînement. Faites en sorte de les rendre toujours plus difficiles. Tenez en équilibre sur une jambe ou changez la position de votre bras. Utilisez des accessoires tels que la planche d’équilibre (plate-forme instable qui force vos muscles abdominaux à travailler pour rester en équilibre).

Vous travaillez trop vite

L’ERREUR : Si vos mouvements sont trop rapides lors des exercices, vous utilisez votre élan, pas vos muscles.
LA SOLUTION : Ralentissez vos mouvements. Les exercices tels que la planche, qui nécessitent de tenir une position 10 à 60 secondes, forcent vos muscles à travailler en continu. Même pour des exercices de répétitions tels que ceux qui font travailler les muscles de l’abdomen, faites des mouvements progressifs. Ne précipitez pas vos exercices et ne faites pas de mouvements brusques ou vous n’en tirerez pas tous les bénéfices.

Vous ignorez ce que vous ne voyez pas

L’ERREUR : Les coureurs souffrent souvent du dos par négligence. Loin des yeux, loin du cœur. Pourtant, lorsque vous courez, notamment sur de longues distances, ces muscles lombaires sont cruciaux pour votre stabilité et votre maintien.
LA SOLUTION : Incorporez au moins un exercice ciblant la zone de vos muscles lombaires et vos fessiers à votre programme d’entraînement. Le bridge ou encore le superman (page précédente) vous permettent de développer les muscles qui soutiennent et protègent la colonne vertébrale et vous assurent un dos en bonne santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.