Les marches longues et rapides permettent de booster votre endurance tout en soulageant certaines douleurs engendrées par la course au niveau de vos articulations et de vos muscles. Voici quelques astuces pour intégrer un peu de marche.

PENSEZ À VOTRE POSTURE

La plupart des gens pensent qu’une posture bien droite est la plus naturelle et adaptée à la marche. Faites de petits pas afin d’éviter la foulée en overstride (voir astuce 233) et les douleurs qu’elle peut engendrer au niveau des jambes, pieds et hanches. Gardez les pieds près du sol et ayez atterrissez doucement.

MARCHEZ AU LIEU DE COURIR

Lorsque vous remplacez une course par une marche, doublez le temps pendant lequel vous aviez prévu de courir. Ainsi, si vous aviez prévu de courir 30 min, marchez 60 min. Si vous le souhaitez, vous pouvez diviser votre marche en deux segments en allant courir le matin, puis le soir.

ACCÉLÉREZ LES CHOSES

Marcher lors de votre journée de repos est un moyen efficace de brûler des graisses, d’améliorer votre circulation sanguine et donc de récupérer. Les jours de cross-training, marchez 30 à 60 min ou par segment de 10 min étalés tout au long de la journée. Maintenez une allure rapide, mais qui ne vous empêche pas de tenir une conversation.

PRENEZ UNE ROUTE PANORAMIQUE

Plus le parcours sera varié, plus la qualité de vos sorties sera augmentée. Si le temps le permet, empruntez des chemins vallonnés ou montez plusieurs fois des escaliers. Lorsque le temps est humide ou frais, les cages d’escaliers sont l’endroit idéal pour l’exercice physique. Montez des escaliers plusieurs fois par jour lorsque c’est possible afin de muscler vos jambes.