Le tapis de course peut être bien plus qu’une solution de dépannage en cas de mauvais temps ou lorsque bébé dort à l’étage. Bien utilisé, le tapis peut vous aider à entretenir ou développer votre forme physique tout au long de l’hiver et vous permettre de préparer au mieux la saison printanière.

Si vous participez à un marathon au printemps, tel que celui de Paris, le tapis vous permet de vous entraîner au chaud.

Le tapis n’offre pas seulement la possibilité de courir sous des  températures plus clémentes, il vous permet aussi de paramétrer votre préparation tout en préservant vos articulations. Plus important encore, vous pouvez vous imposer une allure.

Il vous faudra peut-être un peu de temps pour prendre du plaisir. Mais ce n’est pas un problème, à condition que cela ne devienne pas trop routinier. Sachez varier les plaisirs. Alternez allure constante et courses fractionnées, par exemple. Ne laissez pas la lassitude s’installer, car votre corps risquerait de s’adapter et votre entraînement serait moins efficace.

Peur du tapis ?

Voici 9 bonnes raisons de vous entraîner en salle.

1. C’est le seul moyen de faire une course au seuil un matin froid et enneigé sans se poser de questions sur la tenue que l’on va porter.
2. Pas besoin de vous inquiéter de la régularité de votre allure, le tapis s’en charge pour vous.
3. Vous pouvez conditionner vos jambes à courir sur toute une variété de pentes, même si vous vivez dans le nord de la France.
4. Plus besoin de vous dépêcher d’aller courir avant qu’il ne fasse nuit, il vous suffit d’allumer la lumière.
5. Terminé la superposition de couches, les frissons et les grosses lessives.
6. Vous n’avez pas à pousser un bébé joggeur de 20 kg en haut des côtes pentues.
7. Vous pouvez multiplier les répétitions sans avoir à chercher une côte adaptée (ou avoir à les redescendre).
8. Un tapis est souvent moins traumatisant pour votre corps lorsque vous revenez de blessure.
9. C’est le seul endroit où vous pourrez regarder un film tout en courant.