Qu’est-ce que c’est ?

Si le travail en côtes peut en rebuter plus d’un, il présente pourtant de vrais avantages comme celui par exemple d’améliorer sa résistance à l’effort. Oui mais pas seulement..

Les avantages

Le travail en côtes augmente votre capacité aérobie (vous aurez besoin d’utiliser moins d’oxygène sur des distances plus longues) et améliore votre endurance  (vous utilisez moins d’oxygène pour courir plus vite). Comme c’est un travail d’une grande intensité, vous brûlerez également plus de calories.

L’entraînement en côtes renforce les fessiers, les quadriceps et les muscles du mollet.Il permet également de rendre la cheville plus flexible. Enfin, il améliore conjointement la longueur de la foulée (lors du travail en montée) mais également sa fréquence (lors des descentes).

Conseils techniques

Ne vous penchez pas trop en avant et continuez à regarder vers le haut et tenez-vous droit. Si votre regard se pose par terre, vous aurez tendance à vous pencher en avant, diminuant ainsi l’efficacité de votre foulée.

Raccourcissez votre foulée.
Gardez les coudes près du corps.
Poussez sur le pied arrière
Privilégiez bien l’avant du pied lors de la pousée
Continuez à courir lorsque vous atteignez le sommet

Descente

Soyez détendu. Desserrez vos poings, laissez vos bras se relâcher, et laissez les choses se faire. Ne cherchez pas à ralentir  sans pour autant sprinter.

Votre longueur de foulée augmente lorsque vous êtes en descente. S vous  courez énormément dans les collines, conservez la force de vos quadriceps en raccourcissant votre foulée.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.