yoga-coureurs
©MITCH MANDEL

Le yoga et la course à pied peuvent très bien être entrelacés- un peu à l’image des jambes sur cette photo. Il a de multiples bénéfices sur le corps d’un coureur (agilité, amplitude des mouvements, renforcement musculaire) mais aussi sur son mental (plus concentré, moins stressé). Le yoga est l’activité de récupération parfaite pour les coureurs. Il soulage la douleur et la tension dans vos muscles les plus sollicités et rétabli votre amplitude de mouvement afin que vous puissiez mieux courir lors de votre prochaine sortie.

Voici quelques poses de yoga à faire après une sortie ou lors d’un jour de repos. Il se peut que dans un premier temps vous vous sentiez un peu mal à l’aise, surtout si vous débutez en yoga et que vous courrez avec des muscles tendus depuis longtemps. Faites au plus simple pour chaque position et ne poussez jamais au point d’avoir mal. A force de faire ce programme, vous remarquerez une amélioration sur et en dehors le tapis de yoga.

Le chien tête en bas

yoga-chien-tête-en-bas

BÉNÉFICES : Étire les ischios-jambiers, mollets et voute plantaire ; renforce les épaules.

À FAIRE : Commencez sur les mains et les genoux. Alignez vos poignets sous vos épaules et vos genoux sous vos hanches. Écartez vos doigts et appuyez sur vos paumes. Pliez vos orteils et soulevez vos genoux du sol. Essayez doucement de redresser vos jambes et levez vos hanches pour former un V inversé. Respirez profondément pendant 10 respirations. Comme vos muscles se relâchent, essayez de redresser un peu plus vos jambes et touchez avec vos talons le tapis.

Fente basse

Fente-basseBÉNÉFICES : Étire les fléchisseurs de hanches ; renforce les ischio-jambiers et les quadriceps. 

A FAIRE : À partir de la position du chien tête en bas, placez votre pied droit en avant, entre vos mains. Abaissez votre genou gauche et en gardant le genou droit en place, faites glisser le gauche en arrière. Tournez le dessus de votre pied gauche vers le sol et levez votre torse à la verticale. Faites glissez vos bras sur les côtés et levez-les au-dessus de votre tête. Descendez votre coccyx vers le sol et regarder en haut. Restez ainsi pendant 10 respirations, relâchez, et refaites la même chose de l’autre côté.

La pose des orteils

La pose des orteils BÉNÉFICES : Aide à prévenir la fasciite plantaire en étirant les tibias et les voutes plantaires.

À FAIRE : Agenouillez-vous sur le tapis avec vos orteils repliés sous vous. Asseyez-vous sur vos talons (vous pouvez placer un bloc de yoga ou un oreiller entre vos talons et vos fesses). Respirez 10 fois profondément. Ensuite, tendez les orteils, placez vos mains sur le tapis derrière vous, et penchez-vous en arrière comme si vous tentiez de lever les genoux pour les mettre en dehors du tapis. Si vos genoux ne s’élèvent pas très haut, ne vous inquiétez pas. Vous aurez toujours l’impression d’un étirement agréable au niveau de vos tibias et de vos voutes plantaires.

Inclinaison de la main jusqu’au gros orteil

Inclinaison de la main jusqu’au gros orteilBÉNÉFICES : Étire les ischios-jambiers

À FAIRE : Allongez-vous sur votre dos avec les deux jambes tendues. Pliez votre genou droit, nouer une sangle de yoga (ou une laisse de chien ou une serviette) autour de la voute de votre pied droit et tenez les deux extrémités de la sangle avec la main droite. Essayez de redresser votre genou droit. Comme votre ischio-jambier se relâche, essayez de tirer doucement un peu plus en arrière. Mais ne forcez pas – vous devriez ressentir un bon étirement à l’arrière de la cuisse. Maintenant la position pendant 10 respiration et faites la même chose pour l’autre jambe.

Le pigeon incliné

pigeon-incliné BÉNÉFICES : Libère la tension et les raideurs au niveau des hanches

À FAIRE : Allongez-vous sur votre dos avec vos genoux pliés et vos cuisses espacés de la largeur d’une hanche. Faites que votre cheville gauche se croise avec votre cuisse droite. Passez votre bras gauche à travers l’espace entre vos cuisses et passez votre bras droit autour de l’extérieur de votre cuisse droite.

Croisez vos mains en dessous de votre genou droit et fléchissez votre pied gauche. Si votre tête à tendance à s’enlever du tapis, mettez un oreiller ou un bloc derrière votre tête. Tenez la position pendant 10 respirations et faites la même chose pour l’autre jambe.

tête-vache-inclinée

BÉNÉFICES : Améliore l’amplitude des mouvements des hanches ; détend les fessiers et les ischio-jambiers.

À FAIRE : Allongez-vous sur votre dos et croisez vos genoux, mettez vos pieds sur les côtés. Tenez votre pied droit avec votre main gauche et votre pied gauche avec votre main droite. Si cela est plus confortable, attrapez vos tibias. Ramenez vos talons vers votre corps, puis sur les côtés et orientez les vers le haut. Maintenez la posture pendant 10 respirations, puis changez de jambe.

 

La posture du crocodile

posture-du-crocodileBÉNÉFICES : Détend le bas du dos et étire les fessiers.

A FAIRE : À partir de la position de la vache inclinée, abaissez vos jambes et tourner les vers la gauche tout en gardant vos jambes entrelacées. Tendez les bras sur vos côtés. Tournez la tête vers la droite et détendez-vous pendant 10 respirations. Changez de côté.

Les jambes contre le mur

jambes-contre-murBÉNÉFICES : Soulage la tension dans les jambes, les pieds et le dos ; étire les ischio-jambiers et fessiers.

A FAIRE : Glissez-vous à proximité du mur, avec vos hanches aussi près de la base du mur de façon à ce que soit confortable. Levez vos jambes contre le mur et allongez-vous. Restez ainsi de 10 respirations à 10 minutes. Certaines personnes somnolent légèrement.   

4 Commentaires

  1. Je suis d’accord avec Mireille 🙂 Toutes les postures de yoga sont faisables par tous à condition d’être adaptées. Celles que l’on montre généralement sur le web sont les plus « jolies » mais surtout les plus abouties. Tenter de les reproduire telles quelles peut comporter des risques !
    J’aime bien proposer des cours de yoga en rapport avec une discipline (running, surf, escalade etc.) Il y a plus d’un an, j’ai proposé sur mon blog quelques exos de yoga à pratiquer pour les runners http://my-happy-yoga.com/running-et-yoga-disciplines-complementaires/ Ce sont pour moi 2 disciplines très complémentaires. La pratique régulière du yoga permet de soulager certaines parties du corps mises à mal par le running mais aussi (même si ce n’est pas le but premier) le yoga permet d’accroître les performances du runner. Emilie – My Happy Yoga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.