Si vous vous retrouvez dans une piscine, ne vous contentez pas de flotter. L’aquajogging est une activité à faible impact susceptible de booster votre condition physique et d’améliorer votre posture de course. Alors que vos jambes bougent naturellement, la résistance de l’eau les incite à optimiser leur mouvement, ce qui permet d’améliorer votre stabilité lorsque vous courez. La ceinture de flottaison vous permet de “courir” dans les grands bassins et de réaliser les mêmes foulées que sur la terre ferme.

PLONGEZ DANS LES EAUX PROFONDES

Équipé d’une ceinture de flottaison, commencez par courir à une profondeur où vos pieds touchent légèrement le fond du bassin. Ceci vous aidera à vous tenir bien droit. Puis, déplacez-vous vers des eaux plus profondes en gardant votre foulée. Courez pendant 5 min, puis reposez-vous 5 min. Répétez 2 à 4 fois. Augmentez régulièrement la durée des segments de course et diminuez le temps de repos jusqu’à ce que vous couriez 30 min d’affilée.

AUGMENTEZ L’INTENSITÉ

D’abord, maintenez votre effort à un niveau facile, ne vous essoufflez pas. Après plusieurs répétitions, accélérez le mouvement des jambes afin que votre respiration soit identique à celle lors d’une course de niveau modéré.

REPRODUISEZ VOS EXERCICES

Pour les exercices de vitesse, raccourcissez votre foulée et augmentez le nombre de pas en accélérant le mouvement de vos jambes et en faisant en sorte que votre durée d’effort reste identique à celle de votre récupération. Lors des périodes de repos, bougez légèrement les jambes dans l’eau.

FAITES QUELQUES LONGUEURS (DE PLUS)

Faites 1 ou 2 longueurs lors de votre période de repos ou alternez courses en bassin et longueurs : faites une longueur sans forcer, reposez-vous 20 à 30 s, puis faites une nouvelle longueur légèrement plus vite. Reposez-vous pendant 1 min, puis faites 2 longueurs sans forcer. Reposez-vous 1 min, puis faites deux à quatre longueurs à vitesse soutenue. Reposez-vous autant que vous le souhaitez entre chaque répétition.