Erreur de marathonien #4 : mal se vêtir

Sur un marathon malheureux, votre bandana violet tant aimé a disparu, vous forçant à porter une casquette. Il se peut ainsi que vous saturiez de sueur.

Avant de voyager, faites une liste de tout ce que vous prévoyez d’amener, même les lacets supplémentaires si c’est vous souhaitez être minutieux. Emballez deux tenues différentes : chaude et froide. Apportez une visière pour une chaude journée, un bonnet à larges bords pour une journée ensoleillée mais tempérée. Inquiet des variations de température ? Munissez-vous de manchettes ou un léger haut à manches longues que vous pouvez attacher autour de votre taille.

En dehors de votre couche de base, ne portez pas de vêtements coûteux ou des choses ayant une valeur sentimentale. Il vaut mieux avoir trop froid que trop chaud. Dix minutes de déplacement et vous allez vous demander pourquoi vous portez tout ça.