Débutants, à quelle vitesse dois-je courir ? 5 conseils Runner’s World pour trouver votre allure!

Au début, comptez en minutes, pas en distance. Ne tenez pas compte de votre vitesse ou des kilomètres parcourus lorsque vous débutez. La première étape est de se construire une condition physique générale et de s’habituer à l’exercice. L’important est le temps que vous passez à élever votre rythme cardiaque et non le nombre de kilomètres parcourus. De plus, vous réduirez les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’hypertension, c’est tout bénef !

Soyez vif ! Au début, il peut arriver que vous ayez envie de marcher. Ce n’est pas la fin du monde, il est normal que vous n’arriviez pas, dès le début, à maintenir une allure footing pendant plusieurs dizaines de minutes. Cela ne doit pas vous décourager. Si vous marchez, faites le à une allure soutenue. En fait, pour savoir si vous êtes à la bonne vitesse il vous suffit de faire un test simple. Si vous n’arrivez pas à maintenir une conversation c’est que vous allez trop vite, ralentissez ! Si vous pouvez pousser la chansonnette c’est que vous êtes bien trop lent, il serait temps de passer la seconde !

- Publicité -

Débutez lentement ! Peu importe combien de kilomètres ou combien de temps vous avez prévu de courir, débutez votre séance lentement afin de laisser votre rythme cardiaque monter graduellement. Vous verrez que la sensation de course n’en sera que plus agréable. Vous voulez vous sentir fort et pensez qu’il faut aller vite pour çà. Mais aller trop vite vous fera terminer votre séance dans le rouge. Vous serez alors démoralisé et il n’en sera que plus dur de trouver la motivation nécessaire pour la prochaine séance. Vouloir aller trop vite est l’une des erreurs les plus communes du coureur débutant.

Ecoutez votre corps. Une fois que votre allure vous semble confortable, écoutez votre corps. Comment est votre respiration ? A quel rythme vont vos jambes ? Comment vont vos muscles ? Sentir comment votre corps se comporte à votre allure confort vous aidera à la retrouver aisément à chaque séance.

Courez relâchés. Quand l’on court pour la première fois il est fréquent de contracter les muscles qui ne sont pas directement impliqués dans la course. Cela peut vous bouffer l’énergie nécessaire pour votre séance. Aussi, lorsque vous courez, faites une petite check-list : ne froncez pas les sourcils, desserrez votre mâchoire, relâchez vos mains (imaginez simplement que vous tenez une feuille de papier dans votre main), et surtout, n’oubliez pas de respirer. Vous serez surpris de vous apercevoir à quel point la séance devient facile !

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Runner’s World France, et suivez-nous sur notre twitter @RunnersWorldFra