Comment se motiver ?

Courir ne peut vous faire que du bien, mais il n’est pas toujours facile de s’y mettre. Les conseils suivants vous aideront à vaincre la procrastination.

29 juin 2018

PARLEZ AVEC UN COACH

Si votre motivation flanche à quelques mois du but, bénéficiez des connaissances d’un entraîneur chevronné. Il ne parviendra certes pas à vous faire sortir de chez vous, mais il vous donnera de son temps et de sa sagesse, ce qui pourrait vous stimuler.

FAITES UNE BONNE ACTION

Engagez-vous dans une course caritative pour une cause qui vous est chère. Vous vous donnerez davantage pendant la préparation. Une étude américaine a démontré que plus d’un tiers des coureurs était motivé à s’entraîner dans le but de réunir des fonds pour un organisme caritatif.

SORTEZ ACCOMPAGNÉ

Avoir un ou plusieurs partenaires de course peut égayer n’importe quelle séance. L’université d’Oxford a même découvert que s’entraîner au sein d’un groupe augmente la libération d’endorphines, responsables du bien-être.

CONNECTEZ-VOUS

Connectez-vous aux autres coureurs par le biais d’une communauté en ligne, comme Free Runners, le Nike+ Run Club ou encore l’Adidas Runners League.

SOYEZ ÉCOLO

Privilégiez un décor naturel pour courir l’hiver. Une méta-analyse de l’université d’Exeter a révélé que l’exercice en environnement naturel est beaucoup plus efficace que les séances en intérieur.

CHANGEZ DE ROUTE

Changer fait autant de bien que de se reposer, voire plus. Pourquoi ne pas tester vos prouesses dans un tout nouvel environnement ? Ou encore apportez un peu de fun à une sortie classique en groupe en ajoutant un peu de compétition et en vous chronométrant sur une distance précise.

VIVEZ DANS LE PRÉSENT

On peut facilement être pris dans des pensées négatives lorsqu’il fait froid, sombre ou humide. Mais mettre de côté ses pensées pour profiter du moment présent peut vraiment faire la différence. Lorsque des pensées défaitistes vous viennent en tête, accueillez-les, puis recentrez-vous sur vos sensations corporelles et votre respiration.

FAITES-EN UNE HABITUDE

C’est difficile au début, mais une routine régulière facilite la course à long terme. Les raisons ? On finit par se lancer sans effort. Si vous prenez l’habitude de courir le matin, vous vous levez, enfilez vos runnings et partez. Vous n’aurez pas à y réfléchir et ne vous découragerez pas.

LAISSEZ UNE TRACE

Pourquoi ne pas tenir un blog de running, y répertorier les hauts et les bas de vos séances et noter vos ambitions et objectifs ? Selon une récente étude de l’université Northwestern, associer des témoignages à des informations factuelles et des conseils a un impact très important. Faites donc travailler vos doigts autant que vos jambes !

GÂTEZ-VOUS

Vous récompenser après avoir couru ou atteint un certain nombre de kilomètres peut vous donner l’envie de renouveler l’expérience. C’est le renforcement positif. Si votre objectif est de mettre en place une routine telle que « courir tous les matins », vous octroyer une récompense vous aidera à vous y tenir. Il vaudrait mieux que celle-ci ne soit ni de la nourriture ni de l’alcool !

COMPTABILISEZ

Autre technique : cumuler les kilomètres parcourus. Un peu comme une carte de fidélité : chaque kilomètre parcouru vous rapporte des points et lorsque vous atteignez un total prédéfini, vous gagnez une récompense.

TENDEZ LA MAIN

Sortez de chez vous pour distribuer les bouteilles d’eau et non les prendre au vol. Cette année, soyez bénévole à une course plutôt que d’y participer. On pourrait avoir besoin de vous sur le parcours, aux dossards ou au ravitaillement. Vous aiderez ainsi à maintenir les tarifs de la course, à soutenir votre club et vous n’ignorerez plus jamais les autres bénévoles.

FAITES- VOUS PEUR

Que ce soit le Marathon des Sables ou une séance de fractionné sur piste, tentez quelque chose d’effrayant. La plupart des gens se fixent des objectifs qu’ils sont sûrs à 100 % de pouvoir atteindre. Il vaut mieux un objectif sûr à 60 %. Plus le défi est grand, plus vous vous donnerez pour le réussir.

PAS DE PLAN B

Il est aussi recommandé de travailler sans filet, métaphoriquement : ne prévoyez pas de plan B ; c’est le meilleur moyen de saboter votre plan A. Peu importe la victoire ou l’échec au prochain défi, vous saurez quoi faire en cas de difficulté.

OUBLIEZ VOTRE VOITURE

Profitez d’un jour de détente pour faire des courses, littéralement. Les petites corvées qui vous agacent comme poster une lettre ou acheter à manger peuvent être faites à pied. Vous épargnerez ainsi les énergies fossiles et vous aurez la satisfaction d’intégrer le sport dans votre quotidien.

FAITES-EN UNE ROUTINE

Créez une routine de gestes à répéter avant chaque course. Lorsque vous réitérez ce même rituel, le seul fait de respecter cette habitude vous rendra plus réactif et prêt mentalement.

UTILISEZ LA TECHNOLOGIE

Un rappel téléphonique peut vous aider à maintenir votre séance. Les applis vous permettant de voir vos progrès peuvent certes vous encourager à ne pas sauter un exercice, mais la technologie (comme une boîte mail pleine) peut aussi vous distraire. Vous déconnecter est primordial pour créer une atmosphère dans laquelle vous êtes plus conscient de vos efforts.

Publicité

 

Publicité


Vous aimerez aussi
 
Commentaires