Comment passer de la route au trail en toute simplicité ?

Les courses de trail ont de plus en plus le vent en poupe. Du simple 20km en plaine à l’Ultra Trail du Mont Blanc, il existe un format pour tous les niveaux. Aussi, de plus en plus de coureurs, attirés par cet esprit nature et découverte, souhaitent passer de la route au trail. Voici quelques éléments qui vont vous aider dans votre transition.

Changez de surface

Courez sur sentier, mais conservez des séances sur route pour développer votre vitesse anaérobie. Concentrez-vous sur le temps passé et l’effort accompli plus que sur les kilomètres parcourus. Vous ne courrez jamais autant de kilomètres sur les sentiers que vous n’en faites sur l’asphalte.

Adoptez la bonne mentalité

Pensez que votre record personnel n’a aucune signification sur les sentiers. Tachez avant tout de prendre du plaisir et de découvrir l’environnement qui vous entoure.

La bonne tactique à adopter

Repérez en détail le parcours et le profil du trail envisagé pour mettre toutes les chances de votre côté et éviter les déconvenues.

Les compétences à développer

Travaillez vos faiblesses, notamment les côtes et les descentes, qui sont souvent le point faible des nouveaux traileurs. Dévaler les singletracks raides qui font la spécificité de certains trails peut être effrayant, voire dangereux. Pourtant, c’est (aussi) une compétence que vous aurez à acquérir pour être compétitif. Les coureurs sur route comme les traileurs peuvent faire une deuxième séance de 30 minutes à allure très facile du lundi au vendredi.

Votre semaine d’entraînement coup de point route/trail.entrainement

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.