Comment bien tomber en course à pied ?

Se prendre les pieds dans un trottoir, un nid-de poule, une pierre ou une racine est chose courante chez les coureurs à pied. Mais le risque de se blesser sur ce genre d’incidents ne doit pas être négligé. Mieux vaut prévenir que guérir, aussi Runner’s World France vous donne quelques astuces pour apprendre à bien tomber en course à pied. Intégrez les pour que cela devienne par la suite des réflexes, car, dans ces moments, très peu de place est laissée à la réflexion.

1. Evitez le visage

Rentrez le menton et tournez la tête, mais ne tentez en aucun cas de ralentir la chute avec vos mains (sauf si vous êtes un ancien judoka et savez rouler sur l’épaule.)

2. Ne vous contractez pas

C’est le meilleur moyen de vous casser quelque chose. Lorsque vous vous sentez tomber en course à pied et que vous voyez que vous ne pourrez rien y faire, laissez-vous aller, accompagnez le mouvement même. Cela évitera à votre corps de se retrouver dans des positions improbables qui vous conduiraient à la fracture.

3. Visez les fesses

Pendant la chute, essayez justement de rouler ou de tordre votre corps de façon à vous poser sur les fesses et surtout pas sur le dos. Pas facile, mais plus sûr.

4. Contrôlez l’atterrissage

Gardez les poignets, les coudes et les genoux pliés le plus près possible du corps. Essayez de répartir la force de l’impact en atterrissant autant que possible sur le centre de votre corps, les extrémités comme les poignets et les épaules étant beaucoup plus fragiles.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.