Un bon échauffement dilate les vaisseaux sanguins, assurant que vos muscles sont bien approvisionnés en oxygène. Il augmente également la température de vos muscles pour une flexibilité et une efficacité optimales. En augmentant progressivement votre fréquence cardiaque, le warm-up (autre terme de l’échauffement) permet également de minimiser le stress sur votre cœur lorsque vous démarrez votre course.

Tout comme pour l’échauffement de départ, il convient de recharger le corps à un tempo adéquat : l’arrêt soudain de la course peut causer des étourdissements parce que votre rythme cardiaque et la pression artérielle chutent rapidement. Les étirements empêchera le sang de circuler dans tout le corps et ainsi cette sensation de vertige.

Nos conseils pour bien s’étirer

C’est très facile et cela ne prendra que 5 à 10mn pour l’échauffement ainsi que pour l’après-run.

Ne commencez jamais par des étirements. Ce n’est pas une bonne idée d’étirer les muscles froids !!! Faites des exercices aérobiques légers pour détendre vos muscles et vous réchauffer pendant votre course. Essayez la marche rapide ou un lent jogging. Faites toujours en sorte de respirer très facilement. Si vous vous sentez à bout de souffle, ralentissez.

Lorsque vous avez terminé votre course, continuez de marcher ou redémarrer un jogging lent. Étirez complètement après ce laps de temps. Votre corps doit encore être chaud et l’étirement sera moins brutal.
Étirer le bas du dos, le cou, les mollets, les quadriceps, les ischio-jambiers et la région de l’aine. Maintenez chaque étirement pendant 15 à 30 secondes.

Attention

Ne jamais donner de coups pendant les étirements. Tenez toujours sur chaque étirement pendant 15 à 30 secondes.

Effectuez chaque tronçon une à trois fois.

Un tronçon ne devrait jamais se faire ressentir. Si cela fait mal, arrêtez immédiatement. Vous pourriez vous être blessé.